Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
171
quelque chose. Il y a des personnes qui ont la manie des
chevaux, des tableaux, des fleurs, etc.
Ainsi le tic regarde proprement les habitudes du corps,
et la manie les travers de Tesprit.
337. TOLKRER, SOUFFUIR, PERMETTRE.
Lorsqu'on permet les choses, on les autorise par un con-
sentement. On les tolère y lorsque, pouvant les empêcher,
on ne les empêche pas. On les souffre, lorsqu'on ne s'y
oppose pas, faisant semblant de les ignorer, ou ne pouvant
les empêcher.
Permettre s'emploie quelquefois pour tolérer-. La société
permet certains désordres dans la vue d'en prévenir de plus
grands. Dieu permet souvent que les méchants prospèrent.
Par indifference ou par mépris on dit quelquefois : à vous
permis, ou permis à vous, pour dire: faites ce qu'il vous
plaira, je ne m'en soucie point. On dit souvent : Permettez
à une personne qu'on dérange en faisant quelque chose.
Aussi dit- on en pareil cas : souffrez, mais alors on y ajoute
quelque chose : souffrez, monsieur, que je vous dise, etc.
Souffrir, en parlant de choses, signifie quelquefois : ad-
mettre, être susceptible: Cela ne souffre pas de délai. Cette
règle souffre exception. Cette raison ne souffre point de
réplique.
338. TOMBE, TOMBEAU, SEPULCRE, SÉPULTURE.
Une tombe est une grande table de pierre, dont on couvre
une sépulture. Le tombeau est un ouvrage de Tart, érigé
à l'honneur des morts, pour conserver et illustrer leur mé-
moire. Les tombeaux des anciens sont des sépulcres-. On
3*étonne de voir tant de magnificence dans les sépulcres de