Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
158
on suspecte ceux qui ont donné matière à la suspicion. Un
homme vrai peut être sotipqonné de ne pas dire la vérité ;
mais un menteur est justement suspecté de dire faux.
Dans le langage familier le mot soupçon se prend quelque-
fois pour une apparence légère, ou la plus petite quantité
possible de quelque' chose: Il a nn soupçon de fièvre.
Donnez-moi un soupçon de cette liqueur.
318. souris, sourire.
On voit le sourire, il repose sur le visage; on aperçoit
le souris, il s'évanouit bientôf. Le souris prolongé devient
sourire. Le sourire se fixe, et le souris s'échappe, On
étale le sourire, on cachera le souris, (roubaud )
319. souvent, fréauemment.
Souvent n'indique que la pluralité des actes, et fréquem-
ment annonce une habitude formée. On fait souvent une
chose qu'il est ordinaire qu'on fasse, on fait fréquemment
une chose qu'on est le plus accoutumé à faire.
kmûfréquemment indique proprement une action, et souvent
indique également une action ou un état. On fait souvent
ou fréquemment certaines choses; mais ouest souvent, et non
fréquemment, dans une situation.
320. stérile, infertile.
Ce qui est stérile ne rapporte aucun fruit; ce qui est
infertile rend fort peu, ne rend presque rien. Le mot stérile
indique une idée d'aridité, de sécheresse ; infertile n'indique
que la rareté ou la disette des productions.
Stérile est opposé ^fécond, et infertile fertile. On a
aussi l'adjectif infécond qu'on ne dit que de terres qui ont