Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
157
Subjuguer désigne un ascendant victorieux de celui qui
subjugue, sans exiger toutefois l'oppression ou l'abus: il y
a \m joug doux, un^OM^r léger, comme il y a un/owy pesant,
un joug de fer. Figurément il peut donc signifier : prendre
de l'empire, prendre le dessus: Subjuguer les esprits. La
sagesse doit subjuguer les passions, U se laisse subjuguer
par ses domestiques.
Soumettre signifie aussi: appeler l'attention ou le jugement
de quelqu'un sur quelque chose: Je soumets cette affaire à
votre jugement. Je lui soumettrai votre demande. Je soumets
dans cette affaire m£s idées aux vôtres. On dit encore: Se
soumettre aux ordres de quelqu'un. Je me soumets à payer
ce qu'on exige.
Assujettir a un sens beaucoup moins rigoureux au figuré.
On dit: Sa bonté lui assujettit tous les cœurs. H veut vous
assujettir à d'étranges conditions. Et comme verbe prono-
minal : S'assujettir aux usages, aux préjugés, à la mode.
Assujettir signifie encore: rendre stable un objet qui va-
cille : Assujettir une table qui vacille. On a bien assujetti
ces poutres.
317. soupçon, suspicion.
Le soupçon roule sur toutes sortes d'objets; la suspicion
tombe proprement sur les délits. Le soupçon entre dans
les esprits défiants, et la suspicion dans le conseil des
juges, (eoubaud).
On peut soupçonner et suspecter quelqu'un. Dans le
premier cas, c'est la défiance qui porte une opinion désavan-
tageuse, accompagnée de doute, touchant quelqu'un; on
soupçonne les gens mêmes qui n'ont donné aucun lieu au
Dans le second cas, on a quelque fondement;