Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
154
311. soliloque, monologue.
Le soliloque est le discours d'un homme qui s'entretient
avec lui-même. , Le monologue est le soliloque d'un person-
nage qui, seul sur la scène, ne parle que pour les spec-
tateurs. Malgré cette différence d'usage, le mot soliloque
est moins usité, et l'on se sert bien du mot monologue.^ où
l'on devrait dire soliloque.
312. sombre, morne.
Sombre a quelque chose de plus noir, de plus triste, de
plus horrible que morne. Avec une forte teinte de noir,
une couleur est sombre; sans lustre et sans gaîté, une
couleur est morne. Dans le sens figuré, on est morne dans
le malheur; on est sombre dans le malheur et le crime.
Les passions ardentes et concentrées vous rendent sombre;
les passions douces et trompées vous rendent morne. Le
tyran est sombre, l'esclave est morne, (roubaud.)
313. somme, sommeil.
Le somme signifie toujours le dormir ou l'espace du temps
qu'on dort. Le sommeil est l'état dans lequel on est quand
on dort, ou l'envie, le besoin qu'on éprouve de dormir.
On dira donc en parlant de l'homme: un long somme, un
bon somme, faire un somme. Du moment que vous allez
dormir jusqu'au moment de votre réveil, vous faites un
somme; le somme achevé, vous ne pouvez faire qu'un nouveau
somme. Mais le sommeil interrompu se reprend, et le
sommeil d'une nuit est composé de tout le temps que vous
avez dormi, même à différentes reprises. On peut faire la
nuit tout d'un somme, lorsque le sommeil n'est pas inter-