Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
136
resHtmm ce que nous avions possédé indûment, injustement.
Le verbe rendre a encore plusieurs autres acceptions.
' Suivi d'un adjectif il signifie : faire devenir : Sa vertu Va
tendu illustre, Be rendre malade. 8e rendre, odieux, agréable
nécessaire, etc.
Rendre signifie encore : produire, rapporter : Cette terre a
beaucoup rendu cette année. Ce commerce rend peu, rend
beaucoup. Cette fleur rend une odeur agréable.
Rendre se dit aussi pour traduire : Rendre un passage
mot à mot. Cherchez à rendre le sens plutôt qu!à traduire
chaque mot.
Rendre compte de quelque chose, la détailler; rendez-moi
raison de vos procédés, expliquez-moi vos procédés ; rendre
un arrêt, une sentence, prononcer un arrêt, une sentence;
rendre justice à quelqu'un, reconnaître son mérite; rendre
la pareille, payer de retour.
Se rendre en quelque endroit, se transporter en cet endroit ;
les ennemis furent contraints de se rendre, ils furent con-
traints de se mettre au pouvoir de leurs adversaires; il ne
peut plus marcher, il se rend, il n'en peut plus.
Remettre a aussi quelques autres acceptions. Remettre
bien ensemble des personnes qui étaient brouillées, les récon-
cilier ; le chirurgien lui a remis le bras, il a remboîté le
bras qui était démis, disloqué; cela lui a remis Vesprit,
cela Ta rassuré ; on a remis la partie au lendemain, on Ta
difiérée ; je remets tous mes intérêts entre vos mains, je les
confie à votre soin ; je m'en remets à ce que dira votre
frère, je m'en rapporte à lui ; remettez^ous, vous êtes trop
en colère, calmez-vous ; je ne vous remettais pas dans cet
accoutrement, je ne vous reconnaissais pas.