Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
132
"une approbation expresse ; obtenir indique un empressement
ou une nécessité de recevoir ; acquérir suppose des profits ou
des avantages constants qu'on se procure.
D'ailleurs acquérir se dit figurément de clioses qui peuvent
être mises au nombre des biens et des avantages réels: Acqué-
rir de Vhonneur, de la gloire, de la réputation, du crédit:
H s'est acquis quantité d'amis, les bonnes grâces de son
Obtenir, en terme de science signifie: parvenir à un effet,
à un résultat: La lumière qu'on obtient de ce gaz est très
vive. On obtient de beaux sons de cet instrument.
Recevoir se prend en plusieurs autres acceptions : Il a
été reçu docteur, il a été installé dans cette dignité. U a
été reçu dans cette société, il y a été admis. Tendant les
premiers mois de son deuil, elle ne recevra pas de visites^
ou simplement, elle ne recevra pas, elle n'admettra pas chez
elle les personnes qui voudront la visiter. J'ai reçu sa parole,
il me l'a donnée pour servir de gage: Il a reçu un outrage,
une offense, %m coup d'épée, des reproches, des remontrances,
il les a éprouvés.
272. rechigner, reerogner.
Le rechignement et le refrognement marquent la mauvaise
humeur; mais le rechignement est fait pour la témoigner,
et le refrognement la décèle en la concentrant. Lorsqu'on
fait une chose à contre-cœur, on rechigne, pour marquer sa
répugnance, et l'on prend un air rude et des grimaces repous-
santes; lorsqu'on veut cacher la peine qu'on éprouve, et
qu'elle n'est visible que par des rides sur le front, on se
refrogne le visage. On dit aussi se renfrogner (roubaud).