Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
127
On présente donc à une personne, afin qu'elle reçoive ou
qu'elle prenne, comme de la main à la main; on lui offre
afin qu'elle accepte ou qu'elle agrée. Il suffit qu'on trou\e
bon ce que vous offrez-, il faut que vous remettiez à la
personne ce que vous lui présentez.
On offre défaire, d'aller etc. : clioses à venir. Omniprésente
des remercîments qu'on fait, l'hommage qu'on rend: choses
qu'on rend présentes.
Présenter se distingue toujours ([''offrir par l'idée implicite
de la présence de .ce qu'on présente et cette idée prévaut
aussi au figuré. On dira: je lui ai présenté la chose telle
qu'elle est. Cette affaire iirésente de grands avantages. Et
comme verbe pronominal: Une chose qui se présente à V esprit.
Lès que Voccasion se présentera.
On offre pour faire accepter. Donc, lorsqu'un objet se
présente à vos yeux ou à votre esprit, et qu'il fait une plus
ou moins grande impression sur vous, le verbe offrir fera
tj'ès bien : Cette campagne offre de beaux sites. Cette question
offre de grandes difficultés. Le premier objet qui s'offrit à
mes yeux,
262. PRIVE, APPRIVOISÉ.
Les animaux privés le sont naturellement, et les appri-
voisés le sont par l'art et par l'industrie des hommes, et
comme apprivoiser signifie: rendre privé, familier, traitable,
l'animal apprivoisé devient privé. Le chien, le bœuf, le
clieval sont des animaux privés; Fours et le lion sont quel-
quefois apprivoisés. Un éléphant apprivoisé peut quelquefois
devenir fort privé (girard).
Apprivoiser s'emploie aussi figurément de personnes qu'on
rend plus doux, plus traitables: Cï était un homme peu sociable ^