Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
124
primer l'habillement. Porter le deuil. Porter la tête harite.
Porter son attention sur un objet. Porter ses regards vers
quelque endroit. Porter envie. Porter amitié, affection à
quelqu'un. Porter bonheur, malheur. Porter préjudice. Porter
témoignage. Porter son jugement de (sur) quelque chose.
Porter signifie encore: induire, exciter à quelque chose;
Les mauvaises compagnies Vont porté à la débauche. Les
bons exemples portent à la vertu.
Aussi en parlant d'actes publics il signifie : déclarer : Vor-
donnance porte que ... L'arrêt porte condamnation.
256. poste®, aposter.
On poste pour observer et pour défendre: On Va posté
en cet endroit, potir avoir Vœil à tout ce qui s'y passe. On a
posté les troupes sur les bords de la rivière. — On aposte
pour faire un mauvais coup: L'assassin est aposté. On avait
aposté des gens pour lui faire des insultes.
257. posture, attitude.
La posture est une manière de poser le corps hors de son
habitude ordinaire; la.posture, même la plus commode, n'est
jamais sans gêne, et on en change. U attitude est une manière
de tenii- le corps, plus ou moins convenable à la circonstance
présente, \attitude, même la moins ordinaire, est dans la
nature ou la convenance des choses, et on s'y maintient,
sinon Y attitude devient posture.
Les positions forcées, outrées, bizarres, celles de la cari-
cature ou de la charge sont des postures. Les formes nobles,
agréables, expressives, du maintien et de la contenance sont
des attitudes.
Celui qui pour marcher prend Yattitude d'un danseur, se
met dans une posture ridicule, (roubaud).