Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
121
Vous ne persistez pas dans le travail ou l'étude ; vous y
persévérez. Vous persistez dans votre résolution ; et vous
n'y persévérez pas. Pour persévérer, il faut toujours agir de
même, sans se démentir; ^oxxx persister, il n'y a qu'à de-
meurer ferme, sans varier.
A persévérer, on arrive à son but; Kpersister on demeure
dans le même état. Eien ne résiste à celui qui persévère;
celui qui persiste résiste à tout, (rottbatjd).
poids.
La pesanteur est dans le corps une quantité qu'on sent
et qu'on distingue par elle-même. Le poids est la mesure
ou le degré de cette qualité; on ne le connaît que par
comparaison.
On dit absolument,'et dans un sens indéfini qu'une chose
a de la pesanteur-, mais on dit relativement qu'elle est d'un
tel poids^ de deux kilogrammes, par exemple, de trois,
quatre, etc.
Dans le sens figuré, la pesanteur se prend en mauvaise
part, et est une qualité opposée à celle qui provient de la
pénétration et de la vivacité d'esprit : La pesanteur de son
esprit Vempêche de saisir promptement ce qu'on lui explique.
Le poids s'y prend en bonne part, et signifie : importance,
considération, solidité : Cela donne un grand poids à vos
raisons. Cest un homme de poids.
252. plein, rempli.
Il n'en peut plus tenir dans ce qui est plein. On n'en
peut pas mettre davantage dans ce qui est rempli. Le premier
a un rapport particulier à la capacité du vaisseau, et le
second, à ce qui doit être reçu dans cette capacité, (girard).