Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
112
force productive est dans Vœiwrâ, l'effet de Taction est dans
Vouvrage.
Mais les ouvrages d'esprit sont des productions d'un auteur :
aussi les appelle-t-on quelquefois œuvres: œuvres de théâtre,
œuvres morales, œuvres mêlées, œuvres complètes, œuvres
posthumes, etc. Oeuvre est le titre de certains ouvrages.
Les œuvres annoncent Fauteur; les ouvrages le supposent;
Yœuvre est sa production, le livre est son ouvrage. U œuvre
est Fouvrage, en tant qu'il est fait par Fauteur, et consi-
déré comme tel; Vouvrage est bien fait par Fauteur, mais
on le considère tel qu'il est en lui même, ou indépendam-
ment de ce rapport. Ainsi on juge V ouvrage Qi non Y œuvre :
Vouvrage est bon ou mauvais en lui-même, et sans égard à
celui qui Fa fait; mais à Voeuvre, on connaît Vouvrier, et
la fin couromie Vàuvre. La matière employée, mise
en œuvre, qui a regu la forme, est V ouvrage. On dira:
se mettre à Vœuvre, et se mettre à Vouvrage; quand on
commence son travail, on se met à Fœuvre, mais on
se met à Fouvrage quand on commence à donner, par
son travail, des formes à la matière, (roubaud).
Oeuvre se dit encore de toute sorte d'actions morales:
Chacun sera jugé selon ses œuvres. U a fait une œuvre
de miséricorde, de charité.
Oeuvre, au masculin singulier, se dit du recueil de toutes
les estampes d'un graveur : U œuvre de Callot, d'Albert
Durer.
237. OFFUSaUEK , OBSCURCIR.
Offusquer signifie : empêcher d'être vu : Les nuées offus-
quent le soleil, ou il signifie: empêcher de voir: Otez-vovA
de devant moi, vous mi^offusquez la vue.