Boekgegevens
Titel: Aperçu de la grammaire Hollandaise
Auteur: Eys, W.J. van
Uitgave: La Haye: Martinus Nijhoff, 1890
[S.l.]: Zuid-Hollandsche boek- en handelsdrukkerij
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3700
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_203760
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Nederlandse taalkunde
Trefwoord: Nederlands, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de la grammaire Hollandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
AVANT PROPOS.
Une grammaire élémentaire, surtout si elle est destinée
à des étrangers, ne saurait être trop simple; il faut que
toute polémique en soit bannie; cependant la langue
hollandaise présente certaines difficultés, toutes spéciales,
que n'offrent pas les autres langues, ce sont celles qui
proviennent de la différence entre la langue parlée et la
langue écrite. Sans doute la grammaire apprendra à
l'étranger à comprendre le livre qu'il lit, mais elle ne
lui apprendra que très imparfaitement à parler comme
nous parlons ou à nous comprendre quand nous parlons.
Beaucoup de lois phonétiques, observées dans le langage
de la bonne société et des gens instruits n'ont pas été
admises dans la grammaire, dont plusieurs règles suran-
nées font encore loi dans les écrits et dans les discours
qui ont un caractère officiel.
On sait, par exemple, que le g dans l'ancien allemand
moyen (mittelhochdeutsch) a été élidé et que morgene
est devenu morne (en anglais, morning) et que ce g s'est
quelquefois vocalisé quand il est précédé de a ou de e;
ainsi mcgede (aujourd'hui Magd) vierge, servante, est
devenu meide-, de même saget (il dit), gesaget, (dit,
partie, passé) sont devenus seit, geseit. Il va sans dire
que si cette loi phonétique, dont l'influence s'est fait
sentir aussi en hollandais, nous fait prononcer et écrire
(
■ i