Boekgegevens
Titel: Aperçu de la grammaire Hollandaise
Auteur: Eys, W.J. van
Uitgave: La Haye: Martinus Nijhoff, 1890
[S.l.]: Zuid-Hollandsche boek- en handelsdrukkerij
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3700
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_203760
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Nederlandse taalkunde
Trefwoord: Nederlands, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de la grammaire Hollandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
59
au prix des pl.us grands sacrifices, quelquefois en appa-
rence sans espoir et cependant jamais désespérée, souvent
môme avec des résultats merveilleux, — cette lutte est
un spectacle sublime, couvrant d'une gloire impérissable
notre petit pays, excitant l'admiration des plus grandes
nations aussi souvent que la plume de l'historien la leur
dépeint dans leur propre langue, et qui continuera à
exciter l'admiration dans tous les siècles, aussi longtemps
que l'homme aura le sen iment de la grandeur morale,
manifestée par des actes de patriotisme, de courage et
d'abnégation.
EENE STIEFMOEDER.
Une belle mère.
Ik woii veel liever dat er een huishoudster was
Je voudrais beaucoup plutôt que y une ménagère était
(jekomen. Zoon nieuwe marna^ wat heb je er aan
venue. Telle une nouvelle maman que as tu y à.
Maar Anna^ bedenk toch van wie ge spreekt. Papa
Mais Anna, i-éllécliis pourtant de qui tu parles. Papa
weet heter dan wij ^ wat voor ons en andere dienstig is.
sait mieux que nous, quoi pour nous et autres utile est.
Papa heeft gelijk^ Keetje^ groot gelijk; dat geef ik
Papa a raison Gornélie, grandement raison; cela donne je
toe. Maar mama? Hoe kunt gij zoo dwaas wezen? Als
vers. Mais rnaman? Comment peux tu si folle être. Si
papa niet om marna gevraagd had, was zij immers
papa ne pas pour maman demandé avait, était elle alors
Si le mot de marâtre n'était pas un terme injurieux, c'est
marâtre qu'il faudrait ici. Belle-mère est schoonmoeder.