Boekgegevens
Titel: Aperçu de la grammaire Hollandaise
Auteur: Eys, W.J. van
Uitgave: La Haye: Martinus Nijhoff, 1890
[S.l.]: Zuid-Hollandsche boek- en handelsdrukkerij
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3700
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_203760
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Nederlandse taalkunde
Trefwoord: Nederlands, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de la grammaire Hollandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
32
INDICATIF.
Présent. Imparfait.
Ih niik Ik rook
llij —t Hi) —t
Wij —en Wij —en
Gij —t Gi) —t
Zij —en Zij —en
On aura remarqué l'absence de la 2"!« personne du
singulier, par suite de la perte du pronom. Il va sans
dire qu'en parlant on ne se soucie pas de la grammaire
et l'on accouple le pronom gij, devenu jij dans la pro-
nonciation , à la flexion de la 2'"® personne du pluriel :
jij ou je ziet, tu vois; je hoort, tu entends.
La langue anglaise offre, sous quelques rapports, un
cas analogue; la 2""® personne du singulier, bien qu'elle
existe (thou) n'est plus en usage et „ you " est accepté
franchement et sans restriction comme équivalent de „tu"
et de „vous"; de sorte que cette anomalie ne donne
lieu à aucune difficulté. En hollandais au contraire, le
pronom de la 2"^® personne du singulier du a été mis
au ban, même dans les livres; il n'est plus connu de
personne, excepté du philologue; mais gtj, le pronom
pluriel, qui aurait dû remplacer le pronom singulier,
comme en anglais et qui en effet le remplace dans le
style soutenu, n'a pas été accepté comme équivalent de
„tu" dans la langue parlée. Il est impossible de dire
gij en hollandais, en parlant familièrement ; on tutoie
tous ses inférieurs. On s'est tiré de la difficulté en
prononçant gij d'une autre manière, ou dit jij ou je-,
comparez les pronoms.
La même difficulté s'est présentée pour le verbe ; quelle