Boekgegevens
Titel: Aperçu de la grammaire Hollandaise
Auteur: Eys, W.J. van
Uitgave: La Haye: Martinus Nijhoff, 1890
[S.l.]: Zuid-Hollandsche boek- en handelsdrukkerij
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3700
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_203760
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Nederlandse taalkunde
Trefwoord: Nederlands, Grammatica's (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de la grammaire Hollandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
11
LES SOXS MIXTES.
Sch, au commencement d'un mot ou d'une syllabe se
prononce comme s + ch-, et à la fin d'un mot comme
s; ex. schuldig, coupable, comme s + chuldig. Mensch,
homme, comme mens; barsch, rude = bars.
Schr ne se trouve qu'au commencement d'un mot et
équivaut à sr; ex. schrijven écrire se prononce srijven.
Th ne se trouve que dans le mot thans, maintenant,
et ne se distingue pas de t-, on prononce : tance.
Sj correspond à ch français, dans deux ou trois mots:
ex. sjouwerman, les hommes qni débarquent les mar-
chandises aux ports de mer; sjorren, tirer. Ce son n'est
pas hollandais et cependant tout le monde prononce ch
à la française et non sj c'est à dire s j.
QUELQUES LOIS rHONÉTIQUES
Quand un mot ou une syllabe se termine par un fou
un s, et que, par suite de la modification du mot, ces
consonnes ne se trouvent plus à la fin, mais au milieu
du mot, alors elles se changent en leur correspondantes
douces, après une voyelle ou après les consonnes liqui-
des 1, m, n, r, ex.
brief, (lettre), brieven,
huis, (maison), huizen,
hals, (cou), halzen,
gans, (oie), ganzen,
turf, (tourbe), turven.
Dans le cas contraire v et z deviennent f et s •, ex.
sterven, mourir. ik sterf, je meurs.
vreezen, craindre ik vrees, je crains.
S reste s après la gutturale forte k, ex. sorcier,
heksen, sorciers.