Boekgegevens
Titel: Het teekenonderwijs op de lagere school
Auteur: Kruseman, Arie Cornelis
Uitgave: Haarlem: Erven Loosjes, 1880 *
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: KVB VHBr. 1:1
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_203275
Onderwerp: Kunstwetenschappen: onderwijs, beroepsuitoefening en organisaties van de kunstwetenschappen
Trefwoord: Tekenen, Vakdidactiek
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Het teekenonderwijs op de lagere school
Vorige scan Volgende scanScanned page
38
verkeerde uitingen van den tijdgeest te keer te gaan, waar
andere stemmen te zwak blyken om die noodlottige rigting
te bezweeren, die alleen zingenot en stotfelyke welvaart waar-
deert , moge de kunst een adem des hoogeren levens doen heen-
gaan over onze in een plat proza bijna verstikkende maatsehappy
en eene edele wijding geven aan dat armzalig en onbeteekenend
bestaan waarin wij zoo gemakkelijk verzinken. En als aan
den anderen kant de verhevenste gedachten, de beste gevoelens
der menschheid in vormen worden gehuld, die geen beschaafden
geest kunnen boeyen en daarmede treurig worden prijs gegeven
aan een miskenning die bij den dag toeneemt, dan moge onder
den invloed der kunst de overtuiging algemeen worden, dat de
mensch bij gedachte niet alleen zal leven en dat de schoone
vorm de schoone gedachte beminnelijk maken moet."
„Le congrès de Paris a émis le voeu que dès le début
l'élève soit placé devant les modèles géométriques constituant
l'Alphabet des formes. Utilité de supprimer le modèle-
estampe , nécessité de fonder les premières études du dessin sur
les notions élémentaires de la géométrie, — tel fut en effet l'un
des principaux voeux du congrès.
„Quand l'étude élémentaire du dessin fondé sur la géométrie
sera partout organisée et que l'enseignement rationnel du dessin
aura pu être généralisé dans les écoles primaires, l'éducation
première de l'artiste et de l'ouvrier, comme celle de l'homme
du monde, .se faisant ainsi dans l'art sur une base commune,
alors, grâce aux autres améliorations à introduire dans l'enseig-
nement artistique par des programmes d'études bien coordon-
nées, et par des choix judicieux de modèles empruntés aux
grandes époques de l'art, une révolution 's accomplira dans le
goût public et par suite aussi dans la production des industries
ayant des rapports avec l'art.
„C'est là le but à atteindre et le congrès de Paris ne s'est
pas mépris sur la route à suivre pour y parvenir, en faisant
précéder l'énonciation de ses voeux de cette déclaration préli-
minaire : lie seul moyen de remédier à l'état actuel des choses,
(état de confusion et d'inconscience), est de créer à nouveau
une éducation générale et complète eu matière d'art et qui
puisse en propager les notions les plus saines dans toutes les
classes de la société.