Boekgegevens
Titel: Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Auteur: Ent, A. van der
Uitgave: Culemborg: Blom & Olivierse, 1888
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3589
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202654
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Nederlands, Woordenboeken (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Vorige scan Volgende scanScanned page

Abolir, AFSCHAFFEN, du lat àbolere, de ah, indiquant diminution,
et olescere croître; par consequent: faire décroître, d'où ensuite
anéantir, annuler.
abomiaablc, afschuwelijk, de ab, indiquant l'éloignement, et omen,
présage. Abominable signifie donc proprement : qui doit être
écarté ou évité comme un mauvais présage, d'où le sens de: qui
mérite répulsion, aversion.
abonder, overvloeibn, overvloed hebben van, du lat. abunâare,
de ah, indiquant écoulement, et unda, onde. Abonder exprime
donc étymologiquement l'affluence de l'eau, et, par extension,
l'affluence de toutes choses; de là le sens de venir en grande
quantité, avoir en quantité.
absent, afweziq, du lat. absens, de ah, qui indique éloignement,
et de ens, étant. Mot à mot: étant loin.
absurde, okoerijmd, du lat. ahsurdus (origine incertaine) qui a le
même sens que absonus, de ah, indiquant éloignement, et sonare,
sonner. Absurde signifie par conséquent: qui sonne mal, qui est
désagréable à l'oreille, d'où ensuite le sens de: contraire à la
raison, au sens commun.
accabler, overladen, overstelpen, dérivé du vieux français cable
(à l'orgine caable, chaahle, et plus anciennement cadahle) qui
désigne dans l'ancienne langue française une machine de guerre.
Aussi accabler signifie-t-il à l'origine: jeter par terre, renverser,
écraser; d'où ensuite le sens de: faire succomber sous le poids.
Accabler est formé de cable, comme attabler dérive de table.
accessit, tweede prijs, mot latin qui signifie: il s'est approché,
c'est-à-dire du prix.
accoster, aanspreken, du préfixe ad (qui signifie: à, vers, auprès,
contre) et dn lat. costa, côte. Proprement: toucher à la côte,
aborder, signification originaire, d'où le sens postérieur de : aborder
q.q. pour lui parler.
accuser, beschuldigen , du lat. accusare, dérivé probablement du
préfixe ad, à, et cawsa, cause; donc mot à. mot: mettre q.q. en
cause, d'où le sens actuel de : imputer une faute, un crime à quelqu'un.
1