Boekgegevens
Titel: Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Auteur: Ent, A. van der
Uitgave: Culemborg: Blom & Olivierse, 1888
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3589
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202654
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Nederlands, Woordenboeken (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Vorige scan Volgende scanScanned page
46
été J ZOMER, anciennement esté, du lat. aestatem, du radical aest
qui est dans aestus, chaleur. Proprement : qui apporte la chaleur,
étendard, standaard, vaandel, d'après Diez (\\i lat. extendei'ej éten-
dre, déployer. Proprement Penseigne qu'on étend, qu'on déploie,
qu'on expose aux yeux. (Voyez drapeau),
étonner, yerwonderen , anciennement estonner, du lat. ex-tonare,
corap. du préf. ex et du radical tonare. Mot à mot: ébranler com-
me par un coup de tonnerre.
évacuer, ontruimen, ontlâsten, du lat. evacuare, de e es ~ ex,
sens ampliatif, et vacuus, vide. Proprement: rendre vide, et de
là, par extension, cesser d'occuper un lieu, un pays ; faire sortir
du corps.
évadcr(s'), ontsnappen, du lat. evadere, de c = — ej;, hors de ,
et vadere, aller. Mot à mot: aller dehors; d'où s'échapper furtivement.
évanouir(s'), verdwijnex, bezwumen, anciennement esvanouir, de
es = ex, sens ampl.. et du lat. vanescere, disparaître, de iJam^^, vain;
s'évanouir signifie donc proprement: disparaître sans laisser de trace ;
d'où ensuite le sens de : perdre connaissance.
exact, NAUWKEURIG , du lat. exactus, de ex, hors, et actus, part,
passé de agere, pousser. Proprement: poussé jusqu'à la fin, achevé,
de là le sens actuel de: qui suit rigoureusement la vérité, la con-
vention.
exagérer, overdrijven , du lat. exaggerare, de ex, sens ampl. et
aggerare, faire un monceau de terre, de agger, monceau de terre.
Exagérer signifie donc proprement : accumuler la terre ; d'où par
suite , donner aux choses des proportions plus grandes qu'elles n'ont
réellement ; et ensuite : donner une expression excessive,
exalter, verheffex, roemen, du lat. exaltare, hausser, de sens
ampl. et altus, haut. Proprement : élever très haut ; d'où ensuite
le sens de: louer, vanter, rendre plus actif.
examen, onderzoek , du lat. examen, qui signifie proprement : l'ai-
guille de la balance qui dénonce l'équilibre; de là le sens de: action
de peser, d'examiner.
exaspérer, verbitteren, du lat. exasperare, de ex, sens ampl. et
asper, âpre. Proprement : rendre fort âpre (scherp, ruw), et, par
suite, irriter à l'excès.
exaucer, verhooren, du lat. exaltare, hausser, de*€w, sens ampl. et
altus, haut. Du verbe exaltare sont dérivés trois verbes franç.
1. exalter (voyez ce mot) 2. exhausser, et ô. exaucer. Mais ces
deux derniers étaient à l'origine le même mot, écrit différemment.
Donc exaucer q. q. c'est proprement V exhausser, l'élever, lui donner
de l'élévation, de l'honneur, le satisfaire, et, par suite, l'écouter
favorablement; par extension on dit aussi: exaucer une prière, des
voeux, c-à-d. accorder ce qu'on demande.
excuser^ verontschuldigen, verschoonen, vergeven, du lat. excusare