Boekgegevens
Titel: Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Auteur: Ent, A. van der
Uitgave: Culemborg: Blom & Olivierse, 1888
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3589
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202654
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Nederlands, Woordenboeken (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Vorige scan Volgende scanScanned page
38
ter, dresser le faucon ou en général l'oiseau de proie. Lorsque
l'oiseau était dressé, on lui rendait la vue, en le décillant,
c.-à-d en coupant le fil qui tenait les cils rapprochés,
diligent, vlijtio, du lat. diligentcm, de diligere, aimer avec choix.
Diligent signifie donc proprement: qui aime avec choix, qui chérit,
et, de là, qui est soigneux, prompt, actif.
dimanche, zondao, du lat. dies dominica ou dominicus, mot à mot:
jour du Seigneur. Voici la signification des noms des autres jours de la
semaine: lundi, du lat. lunae dies, jour de la lune; mardi, du lat.
Martis dies, jour do Mars; mercredi, du lat. Mercurii dîVs, jour de
Mercure; jeudi, du lat. Jovis dies, jour Ae Jupiter; vendredi, &\i\a.t.
Veneris dies, jour de Vénus; samedi, du lat. sahhati dies, jour du
sabbat, du repos.
discerner, onderscheiden, du lat. discernerc, composé de dis, préf.
qui marque séparation, division, et cernere qui signifie séparer et
plus ordinairement: voir par les yeux de l'esprit. Donc, discerner
signifie proprement: voir q. ch., séparément des autres, par les
yeux de-l'esprit; de là: distinguer, surtout pour désigner une opé-
ration purement mentale.
discourir, rfdekeeren, du lat. discurrere, du préf dis, dans son
sens augmentatif ou ampliatif, et currere, courir. Proprement: courir
ça et là; d'où ensuite le sens do: parler longuement sur un sujet,
en s'exprimant avec une certaine méthode.
disculper, rechtva.vrdioen, doen vrijspbeken, dérivé de dis, préf.
dans le sens d'écartement, éloignement et le lat. culpa, faute.
Proprement: justifier q. q. d'une faute imputée,
discuter, osdebzoeken, uitpluizen, du lat. dwot^ere, du préf. dw dans
son sens augm. ou ampl., et quatere, frapper. Discuter signifie donc
proprement: secouer dans tous les sens pour savoir ce qu'il en est;
de là: examiner attentivement par un débat, en débattre le pour
et le contre.
dispenser, uitdeelen, vrijstellen, verschoonen, du lat. dispensare, du
préf. dis, sens ampl., et pensare, peser, mais aussi : distribuer. Le
sens primitif de dispenser est donc: distribuer; puis on passe au
sens de: accorder la permission, ce qui est proprement une distribu-
tion; là le sens se partage, et dispenser veut dire tantôt : permettre
de ne pas faire, tantôt: permettre de faire.
Eem. Quoiqu'il y ait peu de différence entre les préfixes dis et
dé, il n'y a aucun rapport de sens entre dispenser et dépenser, ver-
teren. Or, ce dernier dérive du lat. dependere, composé du préf
ampl. dé et de pendcre, qui signifie: être suspendu, mais aussi:
payer. Dépenser signifie donc proprement: payer; d'où le sens de
employer de l'argent à q. ch. Le mot pension, dérivé de même
du lat. penderc payer, veut donc dire payement,
disperser, verspreiden, verstooten, uiteen drijven, du lat. disper-