Boekgegevens
Titel: Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Auteur: Ent, A. van der
Uitgave: Culemborg: Blom & Olivierse, 1888
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3589
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202654
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Nederlands, Woordenboeken (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Vorige scan Volgende scanScanned page
31
Au même radical appartiennent les mot» amputer, tailler autour,
amputation (afzetten van ledematen), putatif (supposé), députer,
disputer (penser différemment), imputer (betichten), réputer (pré-
sumer), supputer (compter à quoi montent plusieurs nombres), com-
puter (supputer les temps relatifs au calendrier par le comput (cycle
solaire, zonnecirkel, nombre d'or, guldengetal, épacte, lettre domi-
nicale, zondagsletter, et indiction romaine, Romeinsche indictie.)
Le verbe compter a donné comptoir (toonbank), décompta, escompte
(disconto), escompter, mécompte (misrekening). Les dérivés de conter
sont conte et raconter.
contrat, ovkreekkomst , du latin contrahere, resserrer, lier, de tra-
here, tirer. C'est.donc un engagement qui lie entre elles les parties.
Le verbe trahere a donné traire qui ne s'emploie plus que dans le
sens de tirer du lait (melken) et qui a été remplacé dans ses autres
acceptions par le verbe tirer. L'ancienne signification est encore
évidente dans les composés abstraire, attraire, distraire, retraire,
soustraire et leurs dérivés. On remarquera la différence de sens
entre le retrait (de intrekking van een wetsontwerp) et la retraite
(terugtocht, taptoe, afzondering) et entre (aantrekkelijkheid)
et attraction (aantrekking). Au même radical appartiennent le verbe
contracter dans le sens de s'engager par contrat et le verbe con-
tracter dans le sens de resserrer. Le premier dérive du sub-
stantif contrat et le second de 1' adjectif contracte (samengetrokken),
contrée, landstreek, de la prép. contre; proprement le pays qui
est contre ou devant vous (comparez 1' allemand Gegend). Au même
radical appartiennent contraire, contrarier (dwarsboomen), contra-
riété, contraste, à Vencontre, rencontrer, rencontre, malencontre
(mauvaise rencontre), malencontreux, contrôle (contre-rôle, registre
double servant à vérifier le registre original) et les autres mots
composés avec la prép. contre.
converser, omgaan, gesprek voeren, du latin conversari, être
retourné fréquemment; de là le sens de fréquenter, vivre avec, et
ensuite celui de: échanger des paroles. Le mot latin versari vient
du verbe vertere qui signifie tourner. A ce radical se rattachent
le verbe français verser et 1' ancien verbe français vertir. Verser,
fréquentatif de vertir, a le sens de répandre (storten) ; mais ses
composés expriment en général l'idée de tourner qui est celle du
primitif. Les composés de vertir sont avertir (tourner vers), inad-
vertance, convertir (bekeeren), divertir, intervertir (renverser l'ordre),
pervertir. On remarquera les mots convers (leekebroeder in een
klooster), soeur converse (leekezuster), conversion (bekeering, con-
versie van schuld), pervers (verdorven), perversion, perversité (ver-
dorvenheid), interversion (omkeering), vers (prép.), vers (subst.),
verset (de la Bible), verso (revers d'un feuillet, seconde page), ver-
sion (traduction d'une langue ancienne), Verseau (signe du zodiaque,