Boekgegevens
Titel: Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Auteur: Ent, A. van der
Uitgave: Culemborg: Blom & Olivierse, 1888
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3589
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202654
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Nederlands, Woordenboeken (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Vorige scan Volgende scanScanned page
22
colleter, saisir qq. au collet en cherchant à le terrasser, tendre des
collets pour prendre du gibier. Se colleter, elkaar bij de kraag
pakken.
Colporter, rondventen, porter au cou, porter des marchandises pour
les vendre. Le colporteur est un marchand ambulant. Le colpor-
tage est l'action de colporter.
Licou, halster, composé du verbe lier (binden) et du subst. cou,
harnais de tête servant à attacher le cheval à la mangeoire.
Torticolis, cou tordu, stijve nek, douleur qui a son siège dans les
muscles du cou et qui force le malade à tenir la tête inclinée.
Cou-de-pied, wreef, articulation de la jambe avec le pied, qu'il ne
faut pas confondre avec coup de pied (schop),
colon, KOLONIST, du latin colonus. Ce mot est en rapport avec le
verbe. latin colere qui signifie cultiver. Les dérivés sont colonial,
colonie, colonisaUe, colonisateur, colonisation, coloniser. Les
Hollandais commettent souvent la faute de traduire kolonist par
coloniste, mot qui n'existe pas en français. Les mots de la même
famille sont cultiver, cultivateur , cultivable , culture, culte, inculte,
contre, couteau, coutelas, coutelier, coutellerie, cultellation.
Le mot culture se rencontre dans les composés : agriculture, land-
bouw, apiculture, bijenteelt, arboriculture, boomkweekerij, avicul-
ture , vogelfokkerij, ostréiculture, oesterteelt, pisciculture, vischteelt,
sériciculture, zijdeteelt, viticulture ou viniculture, wijnbouw.
Pour indiquer la personne qui s'occupe d'une culture, on a les
mots: agriculteur, landbouwer, aviculteur, vogelfokker, ostréicul-
teur, oesterkweeker, pisciculteur, vischfokker, sériciculteur, zijde-
teler, viticulteur, wijnbouwer.
Il y a aussi une série d'adjectifs correspondants : arboricole, boom-
bewonend, (ce n'est qu'avec la période tertiaire qu'apparaissent les types
des oiseaux arboricoles), agricole, landbouwend, séricicole, zijde-
kweekend, viticole, wijnbouwend. On remarquera les mot» ignicole
(prononcez igh-nicole) et régnicole (prononcez règh-nicole). Celui-là
veut dire: qui adore le feu (de ignis, feu, et de colere, dans le
sens d'adorer). Les Sabéens sont ignicoles (vuuraanbidders). Par
régnicoles on entend ceux qui habitent la mère-patrie, par opposi-
tion aux étrangers et à ceux qui habitent les colonies. On permit
aux régnicoles (ingezetenen) et aux étrangers de faire le commerce
des Indes.
A propos du mot culte (eeredienst) Vaugelas (1647) fait la re-
marque suivante: „Culte, en matière de religion, est un mot dont
aujourd'hui tous nos bons écrivains et poètes et orateurs ne font
nulle difficulté de se servir ; mais M. Coëffeteau n'en a jamais usé,
le rejetant à cause de sa rudesse et de sa mauvaise équivoque...,
C'est à cause sans doute que ce terme est nouveau dans notre
langue, et qu'il n'y a pas dix ans qu'il commence à s'introduire