Boekgegevens
Titel: Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Auteur: Ent, A. van der
Uitgave: Culemborg: Blom & Olivierse, 1888
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 3589
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202654
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Nederlands, Woordenboeken (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esquisses lexicologiques: étude des mots et de leurs significations: ouvrage spécialement destiné a ceux qui se préparent aux examens pour l'obtention des divers diplômes de professeur de français
Vorige scan Volgende scanScanned page
11
association et qui est aussi le radical de briguer, kuipen, najagen.
Les dérivés sont brigandage, brigandeau (petit brigand), brigander
(se conduire en brigand), brigandine (armure ancienne), brigantin
(vaisseau) et brigantine.
brouette, kruiwagen. Ce mot qui désigne aujourd'hui un petit
tombereau à une seule roue, désignait, jusqu'au 18e siècle, une
petite charrette à bras et à deux roues, et, au temps de Louis XIV,
une chaise à porteurs à deux roues. L'orthographe primitive est
berouette, pour birouette, composé de bis, deux, et rouette,
petite roue. Les dérivés sont brouetter, brouettée, brouetteur ou
brouettier.
budget, begrootisq. Au commencement du 19e siècle ce mot a
été emprunté à l'anglais, tandis que l'anglais lui-même dérive
de l'ancien français boulgette ou bougette, petite bourse de cuir,
qui prit en anglais le sens spécial de bourse du roi, trésor royal.
Sens actuel: l'ensemble des dépenses et des recettes de l'Etat, et,
familièrement, dépenses et revenus d'un particuHer. Le dérivé est
budgétaire.
bureau, sciirijftafel, du mot hure, dans sa signification de grosse
étoffe de laine (dim. de bure, étoffe grossière); puis on a donné le
nom de bureau à la table couverte d'un drap de bureau. Les com-
posés sont bureaucrate, bureaucratie, bureaucratique. Pour le sens
de crate, aora'ç&r&z aristocrate, démocrate , autocrate, plutocrate.
Le dérivé est buraliste. Les tarais pour bluter la farine sont faits
de bure.
butte, heuveltje, par exemple la butte Montmartre, les buttes
Chaumont à Paris, etc. Ce mot s'écrivait anciennement bute et est
la forme féminine de but. Aussi ces deux mots ont-ils la même
origine et avaient-ils primitivement le même sens, comme cela est
visible par la locution: être en butte à, e'est-à-dire servir de but à.
Le but (wit), point où l'on vise, étant placé d'ordinaire sur un
tertre élevé, le mot ne tarda point à désigner ce tertre lui-même;
puis le sens primitif s'est perdu. Comp. buter, débuter, début,
rebuter, rebut.
Cabrer(se), steigeeex, venu au 16e siècle de l'espagnol cabra, lat.
capra, chèvre ; proprement se dresser comme une chèvre sur les pieds
de derrière.
cabriole, bokkesprong, dérivé d'un diminutif de câpre, chèvre
(italien capriola), proprement saut d'une jeune chèvre. De cabriole
a été formé cabriolet, voiture à deux roues, qui saute,ccJrjoie
par sa légèreté.
cachet, zegel.' stempel, du verbe cacher, petit sceau qu'on applique
sur de la cire pour cacher le contenu d'une lettre; d'où ensuite le
sens de marque caractéristique, etc. Une lettre de cachet était une
lettre au cachet du roi contenant un ordre d'exil ou d'emprison-
J