Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
M. Robert. Relevez-vous, niaciame Petil; je ne peux pas
vous en vouloir du zèle que vous mettez à défendre mes inlé-
rèls; cependant vous avez fait là un esclandre dont je me serais
bien passé. — Caporal, je réponds pour ce voleur-là, qui est
un ttès-lionnête homme. Crs deux bouteilles de vin et cette
pnulai'de . . . — qui a très-bonne mine vraiment, lout cela lui
appartient. — Va, François, va vite redonner des forces à la
pauvre femme. (Il lui donne le plat).
François^ ému à ne pouvoir parler. Ah! . . ah ! . . — Je ne
vous dis que Qa. lil sort emportant ic vin et la poularde).
Scène XI.
Les Mêmes, excepté I'Vangois,
Madame Petit. C'est donc vous qui aviez déjà volé mon pâté
de lièvre?
M. Robert. Ne faut-il pas que tout le monde vive?
Michel. C'est vous aussi sans doute qui avez volé notre bois?
M. Robert. Ne.faut-il pas que tout le monde se chautTe? —
Silence! — Et vous, madame Petit, allez faire rafraîchir ces
braves ^^ens que vous avez inutilement dérangés de leur service.
Le Caporal. Merci, mon ancien.., nous boirons à la santé
du voleur.
Miidime Petit, les emmenant. Venez, venez, mes amis.
Scèaô XII et dernière.
Monsieur Robert y Michel.
Michel. Ah î monsieur. .. qui aurait jamais pu croire . ..
M. Robert. Que veux-tu?... la journée a fini comme elle
a c«)innj<'iicé. . . — Mon pelit manteau a fait fortune!
Michel, il est pourtant bien usé.., et vos habits auraient
aussi grand besoin d'être renouvelés.
M. Robert. Va, va . , Bonne ^renommée vaut mieux que
ceinture dorée. Sewrin«