Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
216
ont dévasté l'Asie, et nous verrons que nous devons au christianisme,
et dans le gouvernement un certain droit politique, et dans la
guerre un certain droit des gens , que la nature humaine ne saurait
assez reconnaître.
C'est ce droit des gens qui fait que, parmi nous, la victoire
laisse aux peuples vaincus ces grandes choses, la vie, la liberté,
Jes lois, la religion.
Voltaire, né en 1694, mort en 1778.
C'est l'écrivain le plus universel de la France et celui qui exerça
la plus grande influence sur ses contemporains et sur la postérité.
H cultiva presque tous les genres de littérature, et fut au premier
rang dans quelques-uns. Son épopée, la Henriade, qui fut tant
admirée du vivant de l'auteur, ne possède pas les grandes qualités
du genre épique, mais elle est écrite avec beaucoup d'élégance et
de pureté. Ses tragédies, sans être à la hauteur des chefs-d'œuvre
de Corneille et de Racine, se distinguent par la beauté des vers
et par un pathétique entraînant. Il fut moins heureux dans la
comédie, où il est froid et recherché. Il était, dit un critique,
trop malicieux pour être gai. En revanche, il excelle dans la poésie
légère et dans le style épistolaire. Il cultiva aussi le genre histo-
rique avec un grand succès, et nous en a donné des monuments
remarquables dans le Siècle de Louis XIV, Histoire de
Charles XII et àzns VEssai sur les mœurs et les nations. //Mais
tout ce mérite," dit Vinet, //et celui d'un style rapide, naturel
et élégant, ne peuvent racheter chez Voltaire la partialité, l'esprit
moqueur et irréligieux, enfin l'absence de ce sérieux ou de cette
philosophie de l'àm*^, qui n'est pas moins nécessaire à l'historien
que celle de l'esprit."
CORNEILLE ET RACINE.
Pierre Corneille est d'aulant plus admirable qu'il n'était environné
que de très-mauvais modèles quand il commença à donner des
tragédies. Ce qui devait encore lui fermer le bon chemin, c'est
que ces mauvais modèles étaient estimés ; et pour comble de dé-
couragement, ils étaient favorisés par le cardinal de Richelieu»
ie protecteur des gens de lettres et non pas du bon goût. Il