Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
140
Celle des deux Pigeons y du Meunier et son Fils y
Le Chêne et le Roseau y Garo ^ les deux Amis ^
Surtout les Animaux malades de la peste.,, .
Je finirais, je crois, par nommer tout le reste,
Collin-d'Harlcville.
L'ECHO MERVEILLEUX.
Ces jours passés, chez Madame Arabelle,
Damis vantait un écho merveilleux:
//Bah!" lui répond certain marquis joyeux,
//Un tel écho n'est qu'une bagatelle."
— //Mais savez-vous, marquis, pour en parler.
Qu'il redit tout, neuf ou dix fois?" — //Tarare!
C'est dans mon parc, c'est là qu'il faut aller,
Lorsque l'on vent entendre un écho rare."
— //Plus rare?" - //Ohl oui." - //Eh bien, nous l'entendrons;
Car dès demain, sans faute, nous irons----"
//A demain, soit! j'y compte; point d'excuse."
Le marquis sort, méditant quelque ruse,
Rentre à l'hôtel et demande Sancho,
Son vieux laquais. //Tu passes pour habile;
S'il le fallait, ferais-tu bien l'écho?"
— //Oui-dà, monsieur, car rien n'est plus facile:
Dites-moi *ho! je vais répéter *ho!"
— //Écoute donc l'ordre que je te donne :
Demain matin, nous irons au château ;
Dans un bosquet, près de la pièce d'eau,
Va te cacher, sans rien dire à personne;
Là, par degrés, affaiblissant ta voix.
Comme un écho, répète au moins vingt fois
Ce que viendra te crier l'un el l'autre."
— //Suffit, monsieur, vous serez satisfait;
J'entends cela mieux que ma patenôtre."
Le lendemain, placé dans un bosquet,
L'oreille en l'air, Sancho faisait le guet.
Voici venir toute la côterie ;
Chacun disait : //c'est une raillerie ^^
Qu'un tel écho." — //Vous rentendrez" — //Chansons!"