Boekgegevens
Titel: Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: J.-G. Broese, 1868
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8885
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202173
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Choix de lectures françaises: à l'usage des maisons d'éducation et des personnes qui aiment la prose et la poésie: littérature de l'adolescence et de l'âge mûr
Vorige scan Volgende scanScanned page
108
Plus heureux le peuple innocent,
Qui dans le dieu du ciel a mis sa confiance!
Pour contenter ses frivoles désirs
L'homme insensé vainement se consume:
Il trouve l'amertume
Au milieu des plaisirs.
Le bonheur de Timpie est toujours agité:
Il erre à la merci de sa propre inconstance.
Ne cherchons la félicité
Que dans la paix de Pinnocence.
0 douce paix!
0 lumière éternelle!
Beauté toujours nouvelle!
Heureux le coeur épris de tes attraits!
0 douce paix !
Heureux le cœur qui ne te perd jamais!
Nulle paix pour l'impie. Il la cherche, elle fuit;
Et le calme en son cœur ne trouve point de place:
Le glaive au dehors le poursuit;
Le remords au dedans le glace.
La gloire des méchants en un moment s'éteint:
L'afi^reux tombeau pour jamais les dévore.
Il n'en est pas ainsi de celui qui te craint;
Il renaîtra, mon dieu, plus brillant que l'aurore.
0 dieu! par quelle route inconnue aux mortels
ïa sagesse conduit ses desseins éternels !
Au seul son de ta voix la mer fuit, le ciel tremble.
Tu vois comme un néant tout l'univers ensemble.
Il a vu contre nous les méchants s'assembler.
Et notre sang prêt à couler;
Comme l'eau sur la terre ils allaient le répandre:
Du *haut du ciel sa voix s'est fait entendre;
L'homme superbe est renversé,
Ses propres flèches l'ont percé.