Boekgegevens
Titel: Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningen: Noordhoff & Smit, 1882
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8720
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202102
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leesvaardigheid, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Vorige scan Volgende scanScanned page
81
75. Charles-Quint et le Bûcheron.
Un jour que Charles était parti de bon matin
pour la chasse, il s'égara dans la forêt de Soignes ;
et poussé par une faim de chasseur, il entra dans
la cabane d'un pauvre bûcheron. Le déjeûner était
si frugal, que l'empereur (on le prenait pour un
simple gentilhomme) demanda s'il ne restait pas un
peu de venaison. Le bon homme se consulta avec
sa femme et lui apporta une large tranche de che-
vreau salé, en exigeant la promesse d'une grande
discrétion.
A quelques jours de là, Charles fit venir le bûcheron
à la cour de Bruxelles. En reconnaissant l'empereur,
le pauvre homme se crut perdu. Mais le prince le
rassura et lui demanda quel prix il exigeait de son
déjeuner. —- Le paysan ne sollicita que la permis-
sion de couper librement des balais dans le bois.
Surpris de sa modération, Charles M accorda le
petit privilège qu'il souhaitait; mais pour lui faire
immédiatement un peu de bien, il lui commanda
de venir le lendemain à la cour, lui et sa femme,
et d'apporter chacun leur charge de balais ; en
même temps il déclara que, ce jour-là, il ne recevrait
personne qui n'eût en main un balai acheté à ces
bonnes gens. Les courtisans étaient nombreux; le
bûcheron et sa femme vendirent leurs balais une
pistole la pièce , et s'en retournèrent à leur cabane,
la bourse merveilleusement garnie.