Boekgegevens
Titel: Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningen: Noordhoff & Smit, 1882
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 8720
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202102
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leesvaardigheid, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Lectures faciles et amusantes: servant de suite aux Premières lectures
Vorige scan Volgende scanScanned page
26
schuilplaats. Se réchauffer, zich verwarmen. Gentiment, aar-
dig, heel zoet. Pensif, peinzend, in gedachten.
26. Deux Lettres.
Ma chère maman.
Quel plaisir pour moi de pouvoir t'écrire! il y a
six mois, je ne savais pas former encore une lettre;
à présent, je puis écrire toute seule. J'espère que
tu seras satisfaite de mes progrès, car on ne m'a
pas tenu la main et on n'a pas corrigé les fautes
d'orthographe. Ma maîtresse m'a dit qu'elle est
bien contente de moi ; c'est pourquoi elle m'a donné
la médaille et un bon bulletin; aussi j'espère obtenir
des prix à la fin de l'année ; je fais tous mes efforts
pour cela; car je sais combien tu serais malheu-
reuse , si je restais un âne comme Mathilde.
Adieu, ma chère petite maman; je t'embrasse de
tout mon cœur.
Ta fille qui t'aimera toujours.
Ma chère petite Sophie,
Ta lettre m'a fait un plaisir infini ; car je vois en
effet que tu profites des leçons que tu reçois. Puis-
que tu peux maintenant écrire toute seule, je pense
que tu pourras aussi lire ma lettre sans te faire
aider. Je suis seulement fâchée d'une chose, c'est
de ce que tu dis de ta cousine Mathilde. Il n'est
pas charitable de faire ressortir les défauts des autres;
quand on a un bon cœur, on ne médit jamais de