Boekgegevens
Titel: Premières lectures françaises: servant d'introduction au "Manuel de lecture et de conversation"
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningue: P. Noordhoff, 1890
15e éd; Oorspr.: 1874
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: NOK 09-1208
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202089
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Premières lectures françaises: servant d'introduction au "Manuel de lecture et de conversation"
Vorige scan Volgende scanScanned page
63
Il veut arracher le mouton à celui qu'il prend
pour un loup, l'autre ne veut pas le lâcher, et le
mouton périt, victime de la noble lutte de ses deux
protecteurs.
Le protecteur, de heschermer. L'espèce, de soort. Ressembler,
gelijken. Gardait, bewaakte. Rencontrer, ontmoeten. Prenant,
houdende. Le confrère, de medebroeder. Loup toi-même, gij zijt
zelf een wolf. Va-t'en, loop, ga. Apprendras, zult vernemen.
Protégerai, zal beschermen. Arracher, wegrukken. Lâcher, los
laten. Périt, kwam om. La victime, het slachtoffer. La lutte,
de worsteling. Woble, edel.
1. Vervoeg : Jfe rencontrai mon ami sur le pont.
3. Vervoeg: Je me protégerai in sMe jtersoncti.
3. Vervoeg: Je suis le protecteur de ma famille.
4. Vervoeg I Je ressemblais beaucoup à mon père.
70. Le coq orgueilleux.
Des voleurs, s'étant introduits nuitamment dans
un poulailler, s'emparaient des meilleures poular-
des, des chapons et des poulets les plus gras.
Un vieux coq tout décrépit, étonné qu'on ne fît
nul cas de lui, s'imagina qu'on l'épargnait à cause
de son mérite.
„Vous avez bien raison de ne pas porter la main
sur moi," leur dit-il en se rengorgeant; „la moindre
insulte commise contre un personnage de mon im-
portance ne resterait pas longtemps impunie. Ap-
prenez que je suis très utile dans cette ferme; c'est
moi qui chaque matin réveille le maître, les valets
et toute la maison."