Boekgegevens
Titel: Premières lectures françaises: servant d'introduction au "Manuel de lecture et de conversation"
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningue: P. Noordhoff, 1890
15e éd; Oorspr.: 1874
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: NOK 09-1208
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202089
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Premières lectures françaises: servant d'introduction au "Manuel de lecture et de conversation"
Vorige scan Volgende scanScanned page
28
,7. J'aime le bœuf.
E. Moi, j'aime tout.
J. Ha! je vois quelque
chose.
E. Que vous aimez mieux
que le bœuf?
J. Oui, vraiment.
E. Qu'est-ce que c'est?
J. Une tourte aux pom-
mes.
E. C'est bien bon.
J. Voulez-vous de l'eau?
E. Je viens de boire.
J. Moi, j'ai fini.
E. Hé bien! allons jouer.
daar gij meer van houdt. Vrai-
ment , waarlijk. Une tourte
de pommes, eene appeltaart.
Je viens de boire, ik heb juist
gedronken. J'ai fini, ik ben
klaar.
1. Ver voeg: Avoir fini
in den Présent en den Em-
parfait, dus: JT'ai fini,
f avais fini enz.
36. Grand âge.
Une femme de quatre-vingt-dix ans disait à Fon-
tenelle, qui en avait quatre-vingt-quinze: „La mort
nous a sûrement oubliés."
— „Chut!" lui répondit Fontenelle en mettant le
doigt sur sa bouche, „il ne faut pas réveiller le
chat qui dort."
Grand âge, hooge ouderdom. Disait, zeide. La mort, de
dood. Sûrement, zeker. Oublié, vergelen. Chut! stil! En
mettant le doigt sur sa bouche, den vinger op den mond
leggende. Il ne faut pas réveiller le chat qui dort, men moet
geene slapende honden wakker maken,
1. Tel van twintig tot honderd en sclirijf die getallen
voluit.
S. Vervoeg: Jfai dix ans, tu as onse ans en zoo
voort, steeds één meer nementle.