Boekgegevens
Titel: Premières lectures françaises: servant d'introduction au "Manuel de lecture et de conversation"
Auteur: Valkhoff, J.N.
Uitgave: Groningue: P. Noordhoff, 1890
15e éd; Oorspr.: 1874
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: NOK 09-1208
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_202089
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Premières lectures françaises: servant d'introduction au "Manuel de lecture et de conversation"
Vorige scan Volgende scanScanned page
103
" „Voyez-vous ce ménétrier vagabond qui mange
des noisettes au marché? Il m'a volé trois écus."
Le magistrat fit arrêter Tom et l'interrogea.
Tom répondit en riant: — „J'ai joué un joli air sur
mon violon, et Salomon en a été si joyeux, qu'il a
dansé et qu'il m'a donné pour ma peine les trois écus."
„Je connais Salomon," dit le magistrat. „II n'aime
pas la musique, et il n'est pas homme à donner
trois écus pour un air de violon. Donc, tu as
menti, donc tu as volé, donc tu vas être pendu."
On conduisit Tom à la potence, et déjà l'on s'ap-
prêtait à lui passer au cou un collier de chanvre
quand il dit au magistrat:
— „Monsieur le juge, je vous demande pour toute
grâce de me laisser jouer un peu de mou violon
avant de mourir."
„N'en faites rien, monsieur le juge, au nom de
Dieu!" s'écria l'usurier, „ou nous sommes tous per-
dus." Mais le magistrat ne comprit rien à ce que
disait l'usurier, et d'ailleurs, il ne pouvait pas ré-
pondre par un refus à Tom, qui usait, en ce mo-
ment, de son troisième don.
Suivit, vólgde. Il se rendit, hij hegnf zich. Le magistrat,
de overheidspersoon. Un ménétrier vagabond, een rondreizend
speelman. Une noisette, eene hazelnoot. Le marché, de markt.
Volé, bestolen. Arrêter, gevangen nemen. Interroger, verhooren.
Un air, een deuntje. La peine, de moeite. Je connais, ik ken.
La musique, de muziek. Il n'est pas homme, hij is er de man
niet naar. Menti, gelogen. Pendu, gehangen. Conduisit, bracht.
La potence, de galg. On s'apprêtait, men maakte zich gereed.
Passer au cou, omdoen. Un collier, een halsband. Le chanvre,
de hennep. Jouer du violon, op de viool spelen. N'en faites rien,