Boekgegevens
Titel: Esprit de la conversation française: recueil de gallicismes
Auteur: Peschier, Adolphe; Gram, Johan
Uitgave: Leide: D. Noothoven van Goor, 1879 *
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7238
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201633
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esprit de la conversation française: recueil de gallicismes
Vorige scan Volgende scanScanned page
188
Riflard m. Parapluie.
Rigolette f. Fille ou femme d'une
humeur joyeuse.
Hincée f. Coups de poing qui tordent
le corps comme du linge à la lessive.
Rincer v. a. Battre, dévaliser.
Riquiqui m. Eau de vie.
Rococo m. Conforme au goût du
règne de Louis XV. Se dit, en mauvaise
part, de systèmes vieillis et de ceux qui
les défendent.
Romain m. Claqueur. Néron passe
pour Tinventeur de ces applaudisseurs à
Rossée f. Coups semblables à ceux
qu'on administre à un cheval rétif.
Rouge m. Démagogue.
S.
Sabreur m. Soldat ou olRcier peu au
fait de la tactique militaire, mais qui se
bat bien.
Sapin m. Fiacre.
Sauteur m. Homme sans principes
et sans caractère, qui sert tous les régi-
mes indistinctement.
Savate f. Sorte de boxe oA l'on se
sert des pieds au lieu des mains. C'est
aussi un châtiment militaire qu'on admi-
nistre avec un soulier bien ferré.
Savon m. Forte réprimande. Bonner
un savon, tancer vigoureusement.
Savoyard m. Rustre, raal-appris.
Scie f. Ce qui fatigue, ennuie, agace
les nerfs.
Scier v. a. Fatiguer, tourmenter, im-
portuner. On dit aussi scier le dos.
Scribouillage m. S'est dit, en mau-
vaise part, du style de Scribe et de celui
de ses imitateurs.
Serin m. Homme naïf, crédule, facile
à mystifier.
Seriner v. a. Enseigner un air, un
rôle, mécaniquement et sans que l'élève
le comprenne.
Sevré, e, adj. Avare.
Siffler v.. a. Boire.
Singe m. Ouvrier imprimeur.
Smalah m. Terme dû à la conquête
de l'Algérie: femme, enfants et mobilier.
Soiffer v. n. Boire avec excès.
Soleil (Coup de). Pointe de vin.
Soupe (Tremper uue). Donner uue
volée de coups.
Souricière f. Piège tendu par la po-
lice aux malfaiteurs qu'elle veut piucer.
Speech m. Discours.
Sterling adj. D'importance, considé-
rable.
Suer (Faire). Causer une impatience
excessive.
Suif m. Réprimande sévère.
Surin m. Couteau.
T.
Tandem m. Voiture à deux chevaux
attelés en arbalète.
Tante f. Mont-de-Piété.
Tapé, e, a. Bien tourné.
Tapin m. Enfant de troupe qui fait
le service de tambour.
Tapis franc. Cabaret rendez-vous
des voleurs.
Tapisserie (Faire). Se dit des dames
sur le retour, auxquelles les cavaliers, au
bal, font défaut.
Tartine f. Dans l'argot des journa-
listes, phrases sans fin surchargées de mots
ambitieux.
Tête (Faire sa). Se donner des airs
d'importance en relevant fièrement la tête.
Tigre m. Petit valet.
Titi m. Jeune ouvrier des faubourgs
de Paris.
Tondu (Le petit). Un des surnoms
de Napoléon I.
Toquade f. Idée fixe, hallucination.
Toquante f. Montre.
Toqué, e, adj. A demi fou.
Torse m. En langage datelier, es-
tomac.
Tortillard m. Garçon contrefait.
Tortiller v. n. Regimber en paroles
ou en actions. ^
Touché, e, adj. Ecrit avec vigueur.
On dit de même bien tapé.
Toupet m. Hardiesse, effronterie.
Tourlourou m. Soldat du centre.
V. jean-jean, piou-piou, pousse-caillou.
Tournée f. Correction vigoureuse.
Tremblement m. Foule nombreuse.
Trempée, Tripotée f. v. tournée.
Trois-six m. Spiritueux, liqueur.
Trotte f. Course fatigante.
Truc m. Machine, au théâtre, servant
à produire les cbangements à vue. Pièce
a truc, féerie.
Truffes (Aux). Fait avec soin, en
perfection.
Tuile f. Désagrément imprévu.
Turco m. Tirailleur arabe de l'armée
d'Afrique.