Boekgegevens
Titel: Esprit de la conversation française: recueil de gallicismes
Auteur: Peschier, Adolphe; Gram, Johan
Uitgave: Leide: D. Noothoven van Goor, 1879 *
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7238
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201633
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esprit de la conversation française: recueil de gallicismes
Vorige scan Volgende scanScanned page
1S7
Pipelet m. Nom d'un portier dans
les Mystères de Faris, devenu synonyme
de ce substantif.
Piqué, e, adj. Fas piqué des vers ou
des hannetons, se dit familièrement pour
vigoureux, intact, frais, sain.
Pistolet m. Homme singulier, bizarre.
Pitre m. Paillasse d'une troupe de
saltimbanques.
Plan m. Mont-de-Piête\
Platine f. Abondance de paroles, lo-
quacité. ^
Plumet (Avoir son). Etre gris.
Pochard m. Homme pris de vin.
Pocharder (Se) v. réfl. S'enivrer.
Poil (.Faire le). Surpasser.
Polisson. Mouchoir empesé que les
dames portaient au-dessous de la taille
ponr gonfler leurs jupes, avant l'invention
de la crinoline. On le nommait aussi
tournure.
Polka f. Sorte de gigue anglaise croi-
sée de valse allemande.
Polker V. n. Danser la polka.
Polkiste m. Danseur de polka.
Pomper v. n. Boire copieusement.
Pompette adj. Pris de vin.
Poncif m. Type convenu, cahjue ou
copie trop marquée, routine, formes ba-
nales.
Porte-maillot m. Simple fleurante
sans avenir, bonne seulement à faire
nombre.
Poser v. a. S'efforcer d'imiter quel-
qu'un, de contrefaire ses pensées, son style,
sa démarche. Signifie aussi mettre en évi-
dence, en relief, afficher.
Poser v. n. Etudier ses regards, ses
gestes pour produire de l'effet.
Potard m. Apprenti dans nue phar-
macie.
Poulailler m. Partie la plus élevée
d'un théâtre, où les spectateurs sont ju-
chés par gradins comme sur uu perchoir.
On la nomme aussi paradis. C'est le Juche
des Allemands.
Pousse-caillou m. Soldat de pied,
fantassin.
Propre adj. Etre propre se dit iro-
niquement pour Etre dans une situation
critique.
PuflS.ste m. Auteur de puflFs ou recla-
mes effrontées, mot d'importation bri-
tannique.
Q.
Quart d'œil m. Commissaire de
police.
Quasimodo m. Homme dont la dif-
formité est hideuse.
Quelqu'un (e) (Faire son, sa). Se
donner des airs d'importance.
Queue (Faire la). Tromper, escroquer,
détourner une somme due.
Queue-rouge m. Personnage gro-
tesque du théâtre des funambules, coiffé
d'une perruque dont la queue est nouée
par un ruban rouge.
Quibus m. Argent, espèces sonnantes.
Quinquet m. Œil étincelant comme
la clarté d'une lampe.
Quille f. Jambe.
R.
Rabibocher (se) v. réc. Se récon-
cilier.
Raclée f Coups de poing qui enlè-
vent répiderme.
Rafraîchir (Se) v^ réfl. Dans le jar-
gon militaire se rafraîchir d^un coup de
sabre, c'est se battre.
Raide (Etre). Chercher déguiser par
son maintien l'état d'ivresse où l'on se
trouve.
Rapin m. En style d'atelier, élève en
peinture.
Rat m. Jeune figurante au théâtre du
Grand Opéra. Se dit aussi pour Bougeoir.
Ratatouille f. Dans le jargon mili-
taire, soupe du soldat.
Ravageur m. Individu qui gagne sa
vie à recueillir dans les rues tous les
morceaux de clous et de ferraille que les
eaux y ont déposés.
Réalisme m. Théorie des beaux-arts
qui a pour base la réproduction exacte
et réelle de la nature.
Réaliste m. Partisan du réalisme.
Refaire v. a. Tromper, mystifier, duper.
Régence adj. Qui rappelle les désor-
dres de la cour du Régent.
Renard m. Vomissement.
Renarder v. n. Vomir.
Renfoncement m. Vigoureux coup
de poing donné dans un chapeau et qui
le déforme.
Requinquer (Se) v. réfl. Faire un
bout de toilette.
Revenir sur l'eau. Sortir d'une
position embarrassante.