Boekgegevens
Titel: Esprit de la conversation française: recueil de gallicismes
Auteur: Peschier, Adolphe; Gram, Johan
Uitgave: Leide: D. Noothoven van Goor, 1879 *
2e ed
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7238
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201633
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Esprit de la conversation française: recueil de gallicismes
Vorige scan Volgende scanScanned page
PETIT VOCABULAIRE DES EXCENTRICITÉS DU
FRANCAIS MODERNE.
X-
A.
Absorption f. Repas plantureux
offert aux anciens de l'Ecole polytech-
nique par les élèves de la nouvelle pro-
motion.
Aileron m. Bras.
Addition f. Carte à payer dans un
restaurant.
Allumé, e, adj. Échauffé par la
boisson.
Allumer v. a. Terme technique des
chefs de claque ; c'est provoquer l'en-
thousiasme du public dans une salle de
spectacle.
Américaine f. Voiture découverte
à quatre roues.
Anecdoter v. a. Semer un récit
d'anecdotes piquantes.
Anglaises f. pl. Longues boucles de
cheveux dont la mode a franchi le détroit.
ArleC[uin m. Ramassis de viandes,
qui passe de la table des grandes maisons
dans les restaurants les plus infimes.
Arpions m. pl. Pattes.
Attendrir (S') v. réfl. Passer par
une des phases de l'ivresse où la sensi-
bilité est mise en jeu.
Autre (L'). Nom créé par le chau-
vinisme pour désigner l'empereur Napo-
léon 1.
Avancé, e, adj. Dans le sens du
progrès, des idées libérales, des senti-
ments démocratiques.
B.
Bain de pied. Se dit, à l'estaminet,
de la partie du liquide, café ou liqueur,
qu'on fait déborder dans la soucoupe, pour
faire bonne mesure.
Baissier m. Spéculateur qui joue à
la baisse.
Balle f. Franc ; se dit aussi ironique-
ment pour Tête.
Balochard m. Un des types popu-
laires du carnaval. Ce personuage, mi-
bourgeois, mi-soldat, symbolise la gaieté
de l'ouvrier qui a un petit verre dans la
tête.
Bas-bleu. Femme qui affiche des
goûts littéraires et scientifiques.
Bassinoire f. Vieille montre de fa-
mille.
Beau m. iron. Homme à la mode,
ordinairement sur le jtioxxx^'S. gant jaune,
lion etc.
Bertrand m. Nom propre devenu
un nom commun ou substantif, depuis le
grand succès de VAuberge des Adrets. C'est
le compère d'un charlatan, que sa stupidité
rend dupe des roueries de son associé.