Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( 93 ) "
tous ne prissent la résolution de mettre à la
voile et de partir avec le vaisseau, sans cher-
cher davantage leur Camarades égarés Cet-
te appréhension fit trembler le capitaine et
liobinson. Celui ci eut heureusement une idée
dont ils se promirent beaucoup. Il ordonna
à Vendredi et à un des matelots d'aller se met
tre promptement derrière un buisson et de ré-
pondre aux cris de ceux qui étaient dans la
chaloupe. Dès qu'ils s'apercevraient qu'on fe-
rait attention à leurs voix, ils devaient s'en-
foncer dans les broussailles, pour les attirer
sur leurs pas aussi loin qu'il leur serait possi-
ble , et revenir ensuite en toute diligence par
un autre chemin.
Cette ruse réussit à souhait. lies matelots
de la chaloupe eurent à peine entendu une
voix gui leur répondait qu'ils s'empressèrent de
revenir à terre ; armés de fusils, ils coururent
du côté d'où la voix s'était fait entendre. Ven-
dredi et son compagnon les attirèrent dans les
broussailles et vinrent rejoindre leur comman-
dant.
Cependant la nuit approchait et l'obscurité
s'augmentait de plus en plus. Robinson et ses
compagnons se hâtèrent de mettre la chalou-
pe à sec, aussi loin que fut possible. En-
suite ils se cachèrent pour attendre le re-
tour des matelots. Ils revinrent Tun après l'au-
tre, tous extrêmement fatigués de leur cour-
se inutile, et furent fort étonnés de ne point
trouver leur chaloupe. *Dès qu'il y en eut cinq
de rassemblés, on leur députa un des matelots
rentrés en grâce pour leur demander s'ils vou-
laient