Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( 85 ) "
couteau de chasse, hertsvan§er. curiosité , nieuwsgterigheid,
visiter, doorzoeken, buisson, braambosch.
marée, vloed. revêtir, kleeden.
doucement , zachtjes. uniforme , monteringr
entraîner, drijven. bordé, met gond galon hclegd.
XLIX. L E ç o ir.
liobinson employa aussitôt les haches et plu-
sieurs autres outils à la confection d'un mât
pour le radeau, àfîn qu'à l'aide d'une voile ,
ils pussent entreprendre désormais leurs voya-
ges au vaisseau sans être obligés d'attendre le
temps des marées. liobinson se chargea seul
de cet ouvrage, et envoya Vendredi h. l'habitati-
on traire les lamas , ce qu'ils avaient oublié
depuis deux jours. Pendant son absence, flo-
hinson chargea un fusil pour surprendre son
ami par l'elfet étonnant de la poudre à cauon.
Comme Vendredi aAiniraii à son retour la promp-
titude avec laquelle Rohinson avait achevé son
travail, celui-ci aperçut un faucon de mer ,
qui dans son vol emportait un poisson dont
il venait de se saisir. Il prit aussitôt son fusil
et dit à Vendredi: « Vois - tu ce faucon? Il
va tomber: » Au même instant il le couche
en joue. Pafî et l'oiseau tombe. Vendredi
tomba à la renverse, comme s'il eût été frap-
pé du même coup. Quand il se fut relevé
Rohinson le rassura, ajoutant qu'il allait lui
apprendre à produire le m^ême éclair, le mê-
me tonnerre et la même foudre. Il lui expli-
qua la iiature et les effets de la poudre à ca-
non ; il lui fit observer la construction du fu.
sil, le chargea en sa présence, et le remit
F 3 en-