Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( 65 )
puits, gaty put^ kuil. fortin, kUine srJians,
galerie, doorgang. sommet, top ^ kruin,
foubr, vast trappen, fasiire* amarrer, mearen.
(len. altitude y houdin:^,
embrasure, schuinsche opening, monstre^ wanschepsel.
XL. Leçon.
Hobînson ressentait nne joie méle'e d'espé-
rance en voyant que le prisonnier gagnait les
(levants: il se disait que peut - être ce noir pour-
rait devenir son compagnon, s'il parvenait à se
sauver. Il fut agité de crainte en les voyant
tous arriver du côté de son habitation. Ce
qui les en séparait encore, était une petite baie
que le malheureux fuyard devait traverser à
la nage pour ne pas tomber entre les mains
de ses ennemis. Il se jeta à Teau sans hési-
ter. Deux de ceux qui le poursuivaient de
plus près , se mirent à la nage après lui ; les
autres retournèrent à leur abominable festin-
Robinson remarqua avec satisfaction que celui
qui s'était échappé était beaucoup plus habile
dans la natation que ceux qui le poursuivaient.
Il était déjà en course, que les deux autres
n'étaient pas encore au milieu de la baie. A-
lors Robinson fut animé dun courage qu'il
n'avait jamais eu. Son coeur le sollicitait d'al-
ler au secours du malheureux: il prend sa
lance et sans balancer se précipite de la colli-
ne. En un clin d'oeil il sort de la forêt et
crie au noir. « Arrête i arrête ! mon ami. n Ce-
lui-ci se retourne, s'effraie à la vue de Ro*
hinson couvert de peaux, hésite s'il se jette»
ua à ses pieds ©a s'il prencjra la fuite. Robin-
E son