Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( 58 )
XXXVL L B 9 o K.
Le premier Jour de son voyage ne- fut re*
marquable par aucun e'vénemenl. 11 fit environ
six lieu<^s , et ^plus il avançait plus il s'aper-
cevait <|ue sa demeure élait dans le canto n le
moins fertile de Tile. En plusieurs endroits il
trouva des arbres , qui , quoiqu'ils lui fussent
inconnus , lui pâturent porter des fruits qui
auraient pu lui fournir une nourriture saine et
agréable. Ce ne fut que dans la suite qu'il
ert connut l'usage 11 passa la première nuit
sur un arbre, afin d'être en sureïé contre
les bêles féroces , et à la pointe du jour il
se remit en route. 11 arriva en peu d'heures
à l'extrémité méridionale de Tîle En quelques
endroits le sol était fort sablonneux. Comme
il voulait se porler sur une langue de terre
qui avançait plus que les autres dans la mer ^
il fut tout-à coup comme frappé d'un coup de
foudre en voyaièt des pas d'hommes imprimés
sur le sahie 11 ne se représenta d'abord ceux
qui en avaient laissé Tempreinte que comme
appartenant à une classe de barbares , prêts
à fondre sur lui, à l'égorger et à le dévorer.
11 porta tie toutes parts des regards effrayés :
au bruit de quelque fi uillu agitée , il éprou
vait une terreur mortelle. Dans son trouble il
ne sait à quoi se résoudre, maisfcnfiti rassem-
blant ses iorces, d s'enfuit à l(mtes jambes ,
comme un homme que l'on poursuit, sans
oser regarder derrière lui. Tout à coup il
s'arrête ; sa crainte est cbangéc en couster-
sa-