Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( ai )
mangé le jour précédent, la faim commença à
le tourmenter. Il se promena en long et en
large , mais il ne trouva point de quoi l'assou-
vir. Ce fut le comble de son angoisse. » Je
serai donc réduit à mourir de faim!" s'écria-
t-il. Mais la nécessité ranima son courage ;
elle lui rendit assez de "forcés pour courir le
jong du rivage et chercher avec soin s'il ne
trouverait nulle part quelque nourriture; ce
fut en vain ! Rien que des arbres stériles, rieri
que de l'herbe et du sable ! — Faible , exténué
et n'en pouvant plus, il se jeta le visage contre
terre, fondit en larmes, et regretta de n'avoir
pas péri dans les eaux^ plutôt que d'être ré-
duit à mourir si misérablement. 11 avait déjà
formé le dessein d'attendre la mort dans cette
situation désespérée, lorsque se tournant par
hasard, il aperçut un faucon de mer qui dévo-
rait un poisson qu'il avait pris. » Dieu qui nour-
rit les oiseaux, dit-il encore, me fera aussi
trouver de quoi manger, je no perdrai pas
courage." Il sè r. procha d'avoir eu si peu
de confiance en la divine Providence qui
plus d'une fois l'avait déjà sauvé, et se le-
vant avec précipitation , il résolut de marcher
aussi loin que ses forces le lui permettraient,
il continua donc sa marche le long de la cô-
te regardant et cherchant partout. A la fin
il aperçut des écailles d'huître sur le sable. Il
courut avec avidité vers cet endroit, et trou*
va aussi quelques huîtres. Sa joie en fut inex-
primable. B 3 XIV
sommeil, slanp. retracer, t'oor oogen hrengen.
imagination échnu/Téc, t'er événement, geheurtenïsf htst
kiiU verbteLdiugskrachu gebeu/'de.