Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( 20 ) "
réfléchir, nadenken. angoisse, angsU
«imarion, toestand. exixi^tè ^ hangheid.
cheveux , haren. il i'agissait do, dê uraag wrtf
dresser, te berge rijzen. om,
•onrce , bron. imiter , nabootsen.
ruisseau , heek. asile, schuilplaats.
pur, ziz/Ver, quelque, de eene of de andere.
limpide , heldcr. s'adosser, togen leunen.
se rafraîchir, zich i>erfri$schen. giimper , kîauteren.
presser, dringen^
XIII. Leçon.
Pendant le sommeil son imagination échauf-
fe'e lui retraça tous les ëvënemens de la veil-
le: il croyait voir encore les flots mugissans,
le navire s'enfoncer, et entendre les cris de
l'e'quipage. Après cela il crut voir ses parens ;
il lui parut qu'ils étaient accablés de chagrin
et de tristesse, qu':ls s'affligeaient sur son sort,
qu'ils étaient inconsolables- Une sueur froide
coula sur tout son corps II cria tout haut:
»Me voici, mes chers parens," et, voulant
se jeter dans leurs bras , il fit quelques mou-
vemens et tomba de l'arbre. Heureusement
il n'avait pas été assez haut pour se blesser griè-
vement dans sa chute. Son mal se réduisit à
une douleur au côté sur lequel il était tombé.
Il remonta sur son arbre , et y demeura assis
jusqu'au lever du soleil. Alors il se mit à
réfléchir sur les moyens de se procurer quel-
que nourriture. Tous les arbres qu'il avait vu5
jusqu'ici, ne portaient aucun fruit, et n'avaient
que de» feuilles
Toujours incertain sur ce qu'il devait faire ,
il descendit de l'arbre. Comme il n'avait rien
mau'