Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( i8 )
parvînt ; maïs à peine y fut-il, qu'il retomba en
faiblesse^ et demeura assez long-temps sans con-
naissance. Lorsqu'enfin ses yeux se rouvrirent^
il leva et se mit à regarder de tous côtes.
Dieu! quel coup-d'oeil. Le vaisseau, la cha-
loupe, ses compagnons, tout avait disparu; il
ne voyait rien que quelques planches que les
flots poussaient vers le rivage. Lui seul, lui
tout seul avait échappé à la mort. Le voilà
livré à lui-même sur une île inconnue^ séparé
de toute créature raisonnable. Cette idée le
frappa si fortement qu'il commença pour la
première fois à bien réfléchir sur son état. Il
sentit alors un remords intérieur, mais trop
tardif. Tremblant de joie et de frayeur^ il se
jeta à genoux, leva ses mains vei-s le ciel, et
remercia à haute voix et en versant ua tor-
rent de larmes, le Seigneur de^ cieux et de
la terre qui l'avait sauvé si miraculeusement.
lamentable, jammerlijk plonger , dompeUn,
aanglot, diepezucht, snik, à sec, op hetdrooge,
surnager, bouen waûr.blijven, rivage, strand.
atteindre , hereiken, coup-d'oeil, gezigt,
rouler, rollen. tout, ailes.
engloutir, versHnden, »rrzwe/-disparaître, verdwijnen,
échapper , ontkomtn
rudement, hard. un torrent de larmes , ccn »//oeï/
assoupissement léthargique , van tranen.
gevoelLoosheid, miraculeusement, wonderbaur.
XII. Leçon.
Lorsque la joie qu'il avait de son heureuse
délivrance fut passée^ il se mit à réfléchir
sur sa situation. Il regarda autour de lui, mais
il ne vit que des arbres, des buissons, des
ronces et des pierres. Il n'apercevait rien qui
pût