Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( .7 )
Alors ou Çntenflit papirftiTksçqft^jdq'i'équipage .
des cris lamentables ^ des gcmîssemens et des
sanglots. Les uns priaient Dieu, quelques-uns s'ar-
rachaient les cheveux de désespoir, d'autres é*
taient sans mouvement. . Parmi ces derniers se
trouvait Hobùuon y gui était plus mort que vif.
Tout d'un coup 1 on cria que le vaisseau s'é-
tait fendu. Cette eûVoyable nouvelle vint ren-
dre à tous une force nouvelle. On courut promp-
tement sur le tillac; on descendit la chaloupe
avec. la plus grande vitesse, et le nombre de
ceux qui y sa,utcrent fut si grand que la chaloupe
surnageait à peine. La terre était encore si éloi-
gnée et la tempête si violente, que chacun re-
gardait comme-une chose impossible d'attein-
dre la côte. Cependant ils firent ce qu'ils pu-
rent à force de rames, et le vent les poussa
heureusement vers la terre. Mais une vague,
liaute comme une montagne, roula vers la cha-
loupe. A cet aspect terrible ils demeurèrent
tous immobiles et laissèrent tomber les rames.
La vague atteint la chaloupe, la renverse et
tous à la fois sont engloutis par la mer en
fureur.
Cependant liobinson fut lancé du côté du
rivage. Il fut jeté si rudement contre un ro-
cher, que la douleur le tira de l'assoupissement
le'thargique dans lequel il était plongé. Il ou-
vrit les yeux, et voyant, conti-e toute attente,
qu'il se trouvait à sec , il employa ses derniers
' effort« pour gagner le haut du rivage. 11 y
B par-