Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
1
( " )
cours et Ton se hâta d'arriver jusqu'à lu!. Les
coujecturcs se changèrent en rcaHté et Ton
vit effectivement un grand vaisseau en proie
aux flammes.
Le capitaine commanda une décharge de
cinq canons afin de faire connaître aux mal-
heureux incendiés qu'on allait à leur aide. A pei-
ne la décharge avait elle eulieu, cpi'on vit le vais-
seau en feu sauter en l'air avec un horrible
fracas ; immédiatement après il coula à fond
et disparut pour toujours. La flamme avait
apparemment gagné la sainte barbe.
transporté de joie , zccr ver-
rukt.
accompagné de, vei^gezeld van.
y, (laar.
in(li({uer, opgeven^ aamvijzen.
accident, wed rwaarilii-heùl.
le pas de Calais , het n<tauw
%'an Calais.
la manche , hct kanaal.
l'océan Alhmlii-iie , de Atlan-
tische zee.
côtes , kusten.
nu soiri op ecn* avond.
coup de canon, kanonschot,
partis (le , komnnde''van,
nouvelle , herigt
consulter 1 nazien.
carte marin, zeekaart.
porter secours , hulp toehren-
gen.
coniecture , gissing,
réalité , waarheid.
en proie , ter prooi.
décharge, afschiettng.
fracas , geweld.
sainte-barbe, kruiilkamer.
VIIL Leçon.
On ignorait encore ce qu'étaient devenus
tous les gens du vaisseau. 11 était possible
qu'avant qu'il sautât en l'air un grand nom-
bre se fussent sauvés dans les chaloupes. Par
cette raison le capitaine continua de faire ti-
rer le canon pendant toute la nuit, afin d'ap-
prendre à ceux qui n'étaient pas hors de dan-
ger, de quel coté se trouvait le vaisseau qui
pou-