Boekgegevens
Titel: Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Auteur: Oort, Matthieu van; Defoe, Daniel
Uitgave: Tiel: C. Campagne, 1832
5me éd. refaite et corr.
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 7084
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201582
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Vertalen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Histoire abrégée de Robinson Crusoë: divisée en leçons et préparée pour la traduction en langue Neêrlandaise
Vorige scan Volgende scanScanned page
( 6 )
matelot^ prenant sa place, le poussa du pied
à quelque distance.
Toutes les forces étaient employées à pom-
per, mais l'eau allait toujours croissant dans
Je fond de cale, et de moment en moment
on s'attendait à voir couler le vaisseau. Pctir
l'alléger^ on jeta à la mer tout ce dont on
pouvait à la rigueur se passer: ballots, ton-
neaux, etc. Mais tous les efforts pour se pré-
server du naufrage furent vains.
équipage, scheepsuolk,
qu'y a t-il? wat is cr ccheurd?
mât de misaine, Jbkkemast.
fond de cale, het rnîm. «.
faire eau, lek worden.
cabane, kajuU.
tomber h la renverse,
ter neder vallen,
à flot, vlot.
perdre l'usage de ses sens,
in onmagi vallen*
signaler, doen weter»
danger, gebaar.
on, waarin.
s'évanouir, bezwijmen.
de nouveau, op nieuw.
é tour der ie, onbezonnenheid,
couler, zinken.
alléger, ligler maken.
à la rigueur, eenigzins*
V. L E ç O ÏT.
Cependant un autre vaisseau, ayant enten-
du le signal de détresse, envoya une chaloupe
pour porter secours. Mais cette chaloupe ne
put approcher, parceque les vagues montaient
trop haut. Après bien des efforts elle s'appro-
cha assez près de la poupe pour pouvoir je-
ter une corde à ceux qui s'y trouvaient. Par
ce moyen la chaloupe parvint jusqu'au navire
et tout le monde y sauta au plus \ite pour se
sauver. RobtJîson^ qui à peine pouvait se sou-
tenir, y fut jeté par quelques matelots compa-
tissans.
A