Boekgegevens
Titel: Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Auteur: Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Zwolle: W.E.J. Tjeenk Willink, 1885
6e éd
Opmerking: II: Classes moyennes
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6308
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201348
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Vorige scan Volgende scanScanned page
91
Mignon pourtant fait bonne contenance.
Il se lèche la patte, il se frotte les yeux,
Il approche, il recule, il se roule, il s'allonge ;
Et par mille contorsions
Cherche à se délivrer de ses tentations.
Mais de son maître, hélas! l'absence se prolonge.
Tout s'use avec le temps, même la loyauté;
Et la faim de Mignon a longtemps l'ésisté.
Il gratte la terrine, et puis fait une pause;
Sa patte sur le bord nonchalamment se pose;
Il jette sur la croûte un regard de côté.
Il fiaire le couvercle, il se lève, il s'arrête;
Il tourne et retourne la tête;
Mais son palais en est fort humecté;
Et par ce jeu fatal sa langue affriandée.
Sa dent même s'est hasardée.
Bref, la faim l'emporta sur la fidélité;
Et quand le cuisinier revint à son service,
Il ne trouva plus dans l'office
Que les débris de son pâté.
Je crois à la vertu, mais elle est bien fragile;
Elle a, dans l'intérêt et surtout dans la faim.
Deux puissants ennemis que je cite entre mille.
Leur résister jusqu'à la fin
Est chose rare et difficile.
Il faudrait l'enfermer dans un étui d'airain,
Et nous ne sommes que d'argile.
Viennet i).
Conquête d'Angleterre par les Normands.
1066.
Harold, successeur d'Edouard le Confesseur, venait d'être
condamné par la cour de Kome qui permit au duc Guil-
laume de Normandie d'entrer en Angleterre pour ramener
ce royaume sous l'obéissance du saint-siége; on remit en
0 Célèbre poëte français, né en 1777, mort en 1868. C'est à
l'obligeance de M. Viennet que nous avons été redevable du droit de
reproduire dans ce Recueil quelques-unes de ses belles fables.