Boekgegevens
Titel: Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Auteur: Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Zwolle: W.E.J. Tjeenk Willink, 1885
6e éd
Opmerking: II: Classes moyennes
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6308
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201348
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Vorige scan Volgende scanScanned page
28
Mes arrière-neveux me devront cet ombrage
Eh bien! défendez-vous au sage
De se donner des soins pour le plaisir d'autrui?
Gela même est un fruit que je goûte aujourd'hui:
J'en puis jouir demain, et quelques jours encore;
Je puis enfin compter l'aurore
Plus d'une fois sur vos tombeaux".
Le vieillard eut raison: l'un des trois jouvenceaux
Se noya dès le port, allant en Amérique;
L'autre, afin de monter aux grandes dignités.
Dans Jes emplois de Mars servant la république.
Par un coup imprévu i) vit ses jours emportés;
Le troisième tomba d'un arbre
Que lui-même il voulut enter.
Et pleures du vieillard, il grava sur leur marbre
Ce que je viens de raconter,
La Fontaine.
La découverte du nouveau monde.
1« Partie.
Christophe Colomb, le plus célèbre des navigateurs
modernes, naquit l'an 1436 dans un village près de Gê-
nes Après avoir fait quelques voyages sur mer, il
goûta la marine et étudia la géographie. Persuadé que
la terre est ronde, il croyait aussi fermement qu'il y
avait des pays habitables dans l'autre hémisphère; et
plusieurs observations le fortifiaient dans ce sentiment.
Le maître d'un navire portugais ayant un jour couru
fort loin dans la mer Atlantique, avait pêche une pièce
de bois artistement travaillée; et cette pièce avait été
amenée par les vents d'ouest, et probablement d'une terre
habitée. On avait aussi trouvé de temps ea temps, sur
') Pr, kou; le p ne se prononce pas et ne se lie pas: tm cou im-
prévu, tm cou audacieux; coup se comporte comme loup, où le p ne
se lie jamais; au plur., Vs se lie: des cou-z audacieux.
Beaucoup. Dans ce mot le p peut se lier, et il se lie toujours
dans le parler soutenu, devant une voyelle: beaucou-p'en parlent.
Cantaloup. Pr. kan-ta-lou ; le p ne se lie jamais.
Croup se prononce Tcroup\
Ville dans la Sardaigne, située au golfe du même nom; 120,000
habitants.