Boekgegevens
Titel: Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Auteur: Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Zwolle: W.E.J. Tjeenk Willink, 1885
6e éd
Opmerking: II: Classes moyennes
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6308
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201348
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Vorige scan Volgende scanScanned page
18
Une poire le tente; il franchit la barrière;
Et déjà de ce fruit savoure la douceur,
Quand un chien se réveille, et ce gardien sévère
S'élance sur le voyageur.
Contre cet ennemi qui déjà le terrasse,
Le jeune homme est contraint de défendre ses jours:
Il redouble d'efforts, lutte, se débarrasse;
Et sa ^main, d'une bêche empruntant le secours,
Etend le dogue sur la place.
Aux aboîments du chien, le maître est accouru.
Il voit son cher Azor sur la terre sanglante;
Et d'un destin pareil menaçant l'inconnu.
Du tube meurtrier il presse la détente.
Le coup part, le plomp siffle à l'oreille tremblante
Du voyageur qu'il n'a point abattu;
Mais cet infortuné, qu'emporte la colère.
De la bêche à son tour frappe son adversaire;
Et près de son Azor le maître est étendu.
Du criminel bientôt s'empare la justice.
Il pleure vainement son malheur et ses torts.
Malgré ses pleurs et ses remords,
Le jeune voyageur est conduit au supplice.
„Hélas!" s'écriait-il, „que mon sort est cruel!
Je lègue à ma famille une affreuse mémoire;
Je meurs comme un vil criminel.
Et ne voulais pourtant dérober qu'une poire".
V i e n n e t.
se modifient, se régissent ou qu'ils se qualifient mutuellement. Elle
est donc de rigueur:
lo. Entre les adj. suivis ou précédés immédiatement de leursubst. :
Il n'a pas grand argent; deux hons amis; un méchant homme; des
maux incurables.
2°. Entre les art., les noms de nombre et les pron.: Les enfants;
(les années; un âne; il faut plaire aux hommes; deux arbres; vous
obéissez; ils arrivent; nous écrivons.
3°. Entre les adv. et les verbes qu'ils affectent: Nous étions com-
plètement abusés; cet ouvrage est parfaitement écrit; comment avez-
vous passé la nuit?
4°. Entre les prép. et les mots dont elles établissent les rapports :
Il s'est marié avec elle; mettez cela devant ou après un mot.
5°. Entre les conj. et les choses qu'elles lient: Mais il est temps
de finir; il respire, donc il vit.
6°. Entre tous les mots qui forment les mots composés: Arc-en-
ciel; cVj^-à-dire; coq-a-ViuQ^ de point en point.