Boekgegevens
Titel: Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Auteur: Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Zwolle: W.E.J. Tjeenk Willink, 1885
6e éd
Opmerking: II: Classes moyennes
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6308
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201348
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Vorige scan Volgende scanScanned page
132
Bataille de Pultawa
Ce fut le 8 juillet de Tannée 1709 que se donna cette
bataille décisive de Pultawa, entre les deux plus singu-
liers monarques qui fussent alors dans le monde : Char-
les XII, illustre par neuf années de victoires, Pierre
Alexiowitz, par neuf années de peines prises pour former
des troupes égales aux troupes suédoises ; Tun glorieux
d'avoir donné des États, l'autre d'avoir civilisé les siens;
Charles aimant les dangers, et ne combattant que pour la
gloire, Alexiowitz ne fuyant point le péril, et ne faisant
la guerre que pour ses intérêts; le monarque suédois
libéral par grandeur d'âme, le moscovite ne donnant ja-
mais que par quelque vue ; celui-là d'une sobriété et d'une
continence sans exemple, d'un natural magnanime, et qui
n'avait été barbare qu'une fois; celui-ci n'ayant pas dé-
pouillé la rudesse de son éducation et de son pays, aussi
terrible à ses sujets qu'admirable aux étrangers, et trop
adonné à des excès qui ont même abrégé ses jours. Charles
avait le titre d'Invincible, qu'un moment pouvait lui ôter;
les nations avaient déjà donné à Pierre Alexiowitz le nom
de Grrand, qu'une défaite ne pouvait lui faire perdre, parce
qu'il ne le devait pas à des victoires.
Pour avoir une idée nette de cette bataille, et du lieu
où elle fut donnée, il faut se figurer Pultawa au nord, le
camp du roi de Suède au sud, tirant un peu vers l'orient,
son bagage derrière lui à environ un mille, et la rivière de
Pultawa au nord de la ville, coulant de l'orient à l'occident.
Le czar avait passé la rivière à une lieue de Pultawa,
du côté de l'occident, et commençait à former son camp.
A la pointe du jour, les Suédois parurent hors de
leurs tranchées avec quatre canons de fer pour toute artil-
lerie; le reste fut laissé dans le camp avec environ trois
Ville forte de Russie et capitale du gouvernement du même
nom; 10,000 habitants. Pierre Alexiowitz, voir p. 40.
Charles XII, né en 1682, monta sur le trône en 1697, n'ayant
que 15 ans. La Russie et la Pologne s'étant coalisées contre lui,
Charles marcha d'abord sur les Russes, et les défit à Narva; puis il
détrôna le roi de Pologne, et fit nommer à sa place Stanislas Leczinski.
Battu par les Russes à Pultawa, il se réfugia à Beuder, en Turquie,
où il fut d*abord accueilli avec distinction, et fut forcé ensuite de
sortir de cet asile. Après avoir traversé l'Allemagne sous un dégui-
sement, il arriva en Scanie, et fut tué, en 1718, au siège de Fré-
dérickshall, en Norvège.