Boekgegevens
Titel: Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Auteur: Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Zwolle: W.E.J. Tjeenk Willink, 1885
6e éd
Opmerking: II: Classes moyennes
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6308
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201348
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Littérature de l'enfance: choix de morceaux, destinés à l'usage des écoles
Vorige scan Volgende scanScanned page
111
Si tu sais découvrir leur vertu salutaire,
Elles pourront servir à prolonger tes jours.
Et ne t'afflige pas si les leurs sont si courts;
Toute plante, en naissant, déjà renferme en elle
D'enfants qui la suivx'ont une race immortelle;
Chacun de ces enfants, dans ma fécondité,
Trouve un gage nouveau de sa postérité.
Racine, le fils '). La Religion,
Incendie de la flotte turque à Tchesmé
Les vaisseaux turcs, en suivant la côte, rencontrèrent
le petit golfe de Tchesmé, et y entrèrent comme dans
un asile.
L'armée russe jeta l'ancre à la même place que l'armée
turque venait d'abandonner, et apercevant les vaisseaux
ennemis amoncelés dans une baie étroite, et dont l'entrée
se trouvait encore resserrée par un rocher qui s'élevait
au milieu des eaux, on conçut l'espérance d'y incendier
toute cette flotte.
Quatre vaisseaux russes furent aussitôt détachés pour
fermer la sortie de cette baie. Mais les courants firent
tomber ces quatre vaisseaux sous le vent, sans que de
tout le jour aucune manœuvre pût les rapprocher.
Chacune des deux escadres demeurait ainsi dans un
extrême péril: l'une, malgré sa force, amoncelée entre
des rochers où il était facile de la détruire ; l'autre, malgré
sa faiblesse, séparée en deux divisions, hors de portée de
se secourir mutuellement.
Hassan, qui s'était fait porter au lieu du danger, repré-
senta au capitan-pacha combien la flotte ottomane était
exposée dans cette anse. Mais celui-ci, de plus en plus
attaché à sa résolution de ne point combattre, se croyait
sous la protection de la petite forteresse de Tchesmé et
des batteries qu'il faisait établir sur les côtes. Il défendit
à tout vaisseau de prendre le large, et envoya par terre
') Louis Racine, second fils du célèbre poëte tragique Jean Ra-
cine, naquit à Paris en 1692 et mourut en 1763. Sans avoir le
génie de son père, il a cependant laissé quelques beaux vers. Tout
le monde connaît le poëme que nous venons de copier.
*) Ville et port de la Turquie, dans TAnatolie. La destruction
de la flotte turque par les Russes eut lieu le 6 juillet 1770.