Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 3me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1898 *
5me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6191
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201305
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
\
29
J'ai souvent ouï' dire que la présence des hirondelles
et des cigognes porte*') bonheur. Serait-ce vrai? Je
ne le crois pas ; mais ce que je sais bien , c'est que
dans une maison oii ces oiseaux aiment à faire"*) leurs
nids, vous trouverez assez souvent des gens paisibles >
et des enfants au cœur bon et sensible.
20 La Plante précieuse.
Deux servantes, Brigitte et Catherine, s'achemi-
naient') ensemble vers la ville; chacune d'elles portait
sur sa téte un louid panier de fruits.
Brigitte ne cessait de se plaindre et de soupirer;
Catherine au contraire riait et plaisantait'^).
Brigitte lui dit : « Comment peux-tu rire de si bon
cœur^) ? Ton fardeau est au moins aussi lourd que le
mien, et tu n'es guère^) plus robuste"^) que moi."
Catherine lui répondit : c< J'ai ajouté à mon fardeau
une certaine plante qui me le rend'') plus léger; je te
conseille d'en faire autant')."
— Eh ! s'écrie Brigitte, cela doit être une plante
bien précieuse ; je donnerais volontiers je ne sais quoi
pour me la procurer^), afin d'alléger ma charge. Dis-
moi donc, je te prie, comment i'appelle-t-on ?"
Catherine lui répondit : « La planta précieuse qui
a le pouvoir^) d'alléger tous les fardeaux , s'appelle la
patience^
16. Ilooren. 17. Aanbrengt, 18. Gaarne maken.
1. Gingen. 2. Gekscheerde 3 Zoo hartelijk. 4. Weinig 5. Sterk.
6. Maakt. 7. Hetzelfde te doen. 8 Bekomen 9. Vermogen