Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 3me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1898 *
5me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6191
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201305
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
103
77. Suite.
A peine était-elle sortie de la ville que la neige
tomba avec violence. Le jour disparut et fit place à
Tobscurité ; il faisait si noir ') qu'on ne pouvait plus
distinguer les arbres qui bordaient^) le chemin.
La pauvre mère s'arrête indécise^). Que fera-t-elle ?
Poursuivra *)-t-elle son chemin? C'est s'exposer au plus
grand danger. Retournera-t-elle à la ville ? Mais ses
enfants l'attendent dans la plus grande anxiété. Elle
implore par une fervente prière le secours de Dieu
et de la sainte Vierge ; puis elle pousse*) son cheval
et continue son chemin.
La nuit était venue, et les pauvres enfants, les
plus petits mêmes, (car il y en avait encore deux
plus jeunes qu'Agnès et William) étaient dans une
grande inquiétude. Ils étaient assis") autour du foyer,
écoutant en silence le hurlement du vent. De temps
en temps William allait regarder à la porte, mais
chaque fois il revenait tout triste et les larmes aux
yeux.
(( Je ne puis rester ici plus longtemps, dit-il enfin ; il
faut que j'aille à la rencontre') de ma mère. Allumez
la lanterne, Agnès, pendant que je vais prendre mes
bottes et mon chapeau."
— O non , répondit Agnès , ne faites pas cela, cher
frère, restez avec nous. Vous vous égareriez dans
l'obscurité, et vous tomberiez dans quelque fondrière.
Peut-être que notre mère est restée dans la ville.
1. honker. 2. Border, staan langs. 3. Besluiteloos. 4. Pour-
suivre , voortzetten, 5. Pousser, aanzetten. 6. Être assis , zitten.
7. Il faut que j^aille à la lencontre, ik moet tegemoet gaan.